Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Viaduc autoroutier de Bellegarde

Dossier IA01000514 inclus dans Présentation de l'étude des points de franchissement du Rhône en région Rhône-Alpes réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

Précision dénomination viaduc autoroutier
Appellations viaduc de Bellegarde
Dénominations viaduc
Aire d'étude et canton Rhône-Alpes - Bellegarde-sur-Valserine
Hydrographies Rhône
Adresse Commune : Bellegarde-sur-Valserine
Lieu-dit : 01 Bellegarde-sur-Valserine, 74 Eloise, Barmezas
Adresse : A. 40 , E. 62 , Autoroute Blanche
Précisions oeuvre située en partie sur le département 74
oeuvre située en partie sur la commune Eloise

Le viaduc de Bellegarde assure la jonction entre Eloise et Châtillon-en-Michaille, sur le réseau autoroutier de l'A. 40. Le chantier débuté en 1979-80 est marqué par un accident mortel qui en entraîne l'arrêt pendant cinq mois. Les travaux sont menés par l'Entreprise Coignet (aujourd'hui Spie Batignolles ; la même que pour le pont de Savoie qui lui est perpendiculairement juxtaposé), adjudicataire du marché de construction, qui devait faire face à des délais très courts. Pour la première fois en France, cette entreprise a mis en oeuvre la technique de construction des piles par tambours préfabriqués. Les éléments, tambours et voussoirs, sont préfabriqués à Musinens, un quartier ancien de Bellegarde-sur-Valserine, puis transportés par convoi exceptionnel sur le site pour être posés. La mise en place des voussoirs, au rythme moyen de cinq par jour, a été réalisée à l'aide d'un portique spécialement conçu (par l'entreprise Dewet), circulant sur un chemin de roulement construit simultanément de part et d'autre du tablier du viaduc, équipé de grues et permettant de lever jusqu'à 40 tonnes. L´assemblage s´est effectué par brellage et ancrage par tirants, avant fixation définitive par câbles de précontrainte. Le viaduc est mis en service le 5 février 1982.

Période(s) Principale : 4e quart 20e siècle
Dates 1979, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Scetauroute, maître d'oeuvre, attribution par travaux historiques
Auteur : Cabinet Fraleu, agence d'architecture, attribution par travaux historiques
Auteur : Coignet, entrepreneur, attribution par travaux historiques
Auteur : Faessel Pierre, architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Fraleu Philippe, architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Loyer Pierre, architecte, attribution par travaux historiques

Franchissant le Rhône au droit de la ville, jusqu'à 70 m au-dessus du fleuve, le viaduc autoroutier de Bellegarde, long de 1055 m, compte quatorze travées. Il se décompose en trois parties distinctes : un viaduc d´accès en rive gauche, le viaduc de franchissement proprement dit, avec la travée centrale de 130 m qui constitue la portée principale, un viaduc d´accès en rive droite. Chaque tablier porte une chaussée unidirectionnelle à deux voies de circulation. Il comporte deux tabliers de 11 m de large, formés chacun d'une poutre-caisson préfabriquée par voussoirs, et construits par encorbellements successifs en béton précontraint. Piles et culées sont assises sur de profondes fondations (sur puits ou pieux). Les piles sont constituées de fûts rectangulaires creux préfabriqués à plat par éléments (tambours de plus de 3 m de haut).

Murs béton précontraint
Typologies pont à poutre cintrée à travées continues
États conservations bon état

Repérage carto. Pont autoroutier (Autoroute Blanche) entre la commune de Bellegarde-sur-Valserine (01) et celle d'Eloise (74 ; lieu Barmezas). Propriétaire : Autoroutes et Tunnel du Mont Blanc (A.T.M.B.).

Statut de la propriété propriété d'une société privée

Références documentaires

Bibliographie
  • ASSOCIATION FRANÇAISE POUR LA CONSTRUCTION. Le savoir-faire français en matière d'ouvrages d'art / French know-how in bridge building. Paris : ISTED, 1987

    Viaduc de Bellegarde, p. 272-273
  • L´Autoroute A42 Lyon-Genève. II : La section Vuache - Châtillon-en-Michaille. Chantiers de France, janvier-février 1981, n° 137, p. 1-16

    Section consacrée au viaduc de Bellegarde : p. 9-14
  • BROCARD, Maurice. L'Ain des grands ponts. Ain. Rhône. Valserine. Saône. Lyon : Editions de la Tour Gile, [D.l. 1993]

    Le viaduc autoroutier de Bellegarde : p. 203, ill. p. 204-207
  • CEZARD, Christophe. Trois exemples d'articulation en travée sur des ponts construits par encorbellements symétriques. Ouvrages d'art, janvier 1990, n. 7, p. 6-9

  • Compagnie Nationale du Rhône. Direction du Patrimoine Fluvial et Industriel. Pôle Fluvial. Base documentaire OASIS. Répertoire des ouvrages sur le Rhône

    n° 0215
  • Site internet Bellegarde-sur-Valserine. Le Viaduc A40. [en ligne]. Accès internet : <URL : http://etcomp.pagesperso-orange.fr/bellegarde/viaducA40.htm>

  • Site internet Structurae. Viaduc de Bellegarde-sur-Valserine. [en ligne]. Accès internet : <URL : http://fr.structurae.de/structures/data/index.cfm?id=s0005475>

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Havard Isabelle - Decrock Bruno