Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Rue de l'Impératrice, puis rue de l'Hôtel-de-Ville, actuellement rue du Président-Edouard-Herriot

Dossier IA69005970 réalisé en 2004

Fiche

Á rapprocher de

Appellations rue de l'Impératrice
Destinations puis rue de l'Hôtel-de-Ville, actuellement rue du Président-Edouard-Herriot
Dénominations rue
Aire d'étude et canton Lyon Saint-Nizier
Adresse Commune : Lyon 2e
Lieu-dit : Saint-Nizier
Adresse : rue Président-Edouard-Herriot
Cadastre : 1999 AB non cadastré ; 1999 AV non cadastré ; doma ne public

L'idée d'une percée reliant la place des Terreaux à celle des Jacobins a été émise en 1845 par Monmartin. Après l´ouverture de la rue Impériale, les rues Sirène et Clermont, très animées jusque-là, déclinent rapidement : en 1855 un groupement de propriétaires va jusqu´à proposer un itinéraire de nouvelle rue. Le préfet Vaïsse décide en 1858 de lancer le projet et confie l´élaboration du tracé à Gustave Bonnet, ingénieur en chef du service de la voirie. Le but est de créer un centre d'affaire où seront concentrés bureaux, banques et commerces. La rue aura 15 m de large et les façades 20,5 m de haut. L'opération doit s'accompagner du prolongement de la rue Childebert et du lotissement du site de l'ancienne préfecture, auxquels s'ajoute en janvier 1859, à la demande de Napoléon III, la rectification de la place de la Préfecture (actuelle place des Jacobins). Benoît Poncet est sollicité en vain pour réaliser l'opération ; la banque suisse de crédit international accepte (traité passé le 30 juillet 1858) puis se retire le 15 juillet de l'année suivante. Le projet est alors suspendu : seuls deux immeubles de la rue Sirène ont été construits au nouvel alignement. La Ville décide alors d'assumer seul le projet et le chantier commence au début de 1860. A l'été, la nouvelle voie est ouverte en plusieurs points, des trottoirs sont déjà établis, et on commence à abattre la galerie des Images. Les démolitions se poursuivent jusqu'en 1862 et en 1864 la rue est pratiquement terminée.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle, 3e quart 19e siècle
Dates 1860, daté par source
Auteur(s) Auteur : Bonnet Gustave, ingénieur civil, attribution par source

Des Terreaux à la rue Grenette, la nouvelle voie est établie à l'emplacement des rues de Clermont, de Sirène, du passage couvert dit Allée des images (occupé par des boutiques vendant dessins et estampes), des rues de Vandran et de l'Aumône.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents figurés
  • Lyon. Rue de l'Hôtel-de-Ville. [Lyon] : ND phot., cachet de 1906. 1 impr. photoméc. : carte postale. N° 235 (AM Lyon : CP 1479)

    AC Lyon : CP 1479
  • Lyon. La rue de l'Hôtel-de-Ville. [s.n.] : L.V. et Cie, 1910. 1 impr. photoméc. : carte postale. N° 8 (AM Lyon : CP 1476)

    AC Lyon : CP 1476
Bibliographie
  • BARD, Joseph. XIXe bulletin monumental de la ville de Lyon. Revue du Lyonnais, 1859, t. 19 nouvelle série

    p. 222
  • BERTIN, D. Les transformations de Lyon sous le préfet Vaïsse : étude de la régénération du centre de la presqu'île. Lyon : s.n., 1987. 3 vol. multigr. : 502 p.-56 pl.-201 ill.Th. doct. : Lyon 2 : 1987

    p. 132-133, 155-156, 243-247
  • GAUTHIEZ, Bernard. Lyon, entre Bellecour et Terreaux. Urbanisme et architecture au XIXe siècle. Lyon : Editions lyonnaises d'Art et d'Histoire, 1999. 132 p. : ill.-plans ; 22 cm (Vues de quartiers)

    p. 51-54
  • VINGTRINIER, Aimé. Chronique locale. Revue du Lyonnais, 1860, nouvelle série t. 21

    p. 78, 344
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Ducouret Bernard - Guégan Catherine - Belle Véronique