Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Trelins

Dossier IA42001194 réalisé en 2001

Fiche

Aires d'études Boën - Sail-sous-Couzan
Adresse Commune : Trelins

Du mobilier gallo-romain a été découvert sur la commune, en particulier autour du bourg, mais sans site majeur. Un château (détruit) est signalé à Matorge. La première école est construite par la commune en 1864 (entrepreneur Durieux). Elle est tenue par des religieuses l'Enfant-Jésus de Claveisolles et mixte jusqu'à la construction de la mairie-école de garçons en 1887 (étudiée). Elle est désaffectée en 1959. Une école primaire religieuse est construite sur fonds privés dans la 2e moitié du 19e siècle (actuellement groupe scolaire privé). Les travaux du nouveau cimetière sont achevés en 1883 (plans et devis par Gaudard, agent voyer en retraite, entrepreneur Girossier et maître maçon Mangavel). Il est agrandi dans le 2e quart du 20e siècle (Montorier, agent voyer). Auteurs des oeuvres citées dans l'historique : Durieux (entrepreneur) ; Gaudard (agent voyer) ; Girossier (entrepreneur) ; Mangavel (maître maçon) ; Montorier (agent voyer). Attribution par source.

La commune de Trelins est située à l'extrémité nord du coteau du Forez et assure la transition avec les zones de moyenne montagne. Les hameaux de sa partie nord-ouest, revendiqués par la commune de Leigneux (paroisse de Trelins jusqu'en 1829), lui ont été concédés en 1827. L'activité viticole y est bien présente dès l'Ancien Régime, et jusqu'à nos jours : la cave coopérative des côtes du Forez est construite sur le territoire communal en 1962.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Guibaud Caroline - Monnet Thierry