Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Sainte-Agathe-la-Bouteresse

Dossier IA42001208 réalisé en 2000

Fiche

Aires d'études Boën - Sail-sous-Couzan
Adresse Commune : Sainte-Agathe-la-Bouteresse

La commune de Sainte-Agathe-la-Bouteresse est située dans la plaine du Forez a une altitude de 387 m. pour une superficie de 1 175ha. Elle est séparée en deux, dans sa partie basse par la N 89. L'essentiel de l'habitat se trouve de part et d'autre de cette route extrêmement rectiligne, au nord de la commune, de rare lieux-dits (la Berge, les Hitres, les Marceaux) sont isolés au milieu de vaste pâturages et quelques bois de feuillus et conifères. Quatre étangs, à l'extrême pointe du nord de la commune (dont un seul de taille importante) font parti de la chaîne des étangs de l'Onzon. Deux principaux bourgs sont placés sur l'ancienne voie de communication : la Bouteresse et Sainte-Agathe-la-Bouteresse, chef-lieu de commune. Le long de cet ancien chemin, l'habitat est très dispersé, se regroupant parfois en de rares hameaux (le Perrier, les Tuileries, Mollian, les Echaux, les terrinats). Plusieurs découvertes, remontant dès l'époque gallo-romaine ont été trouvées sur la commune de Sainte-Agathe-la-Bouteresse : au lieu-dit le Bouchet, en 1839, découverte d'une cinquantaine de tombeaux, en 6 pièces (plus une d'une pièce, sans couvercle), à 6 pouces de profondeur. La commune de Sainte-Agathe-la-Bouteresse est composée de deux anciennes paroisses : Sainte-Agathe et la Bouteresse. L'église de Sainte-Agathe paraît dater du XVe siècle. Elle possède trois nefs et trois travées dont une travée de chour complétée au XIXe siècle par une abside à cinq pans. Le chour paraît de la fin du XVe siècle, la nef est du milieu du XVIe siècle [Cf dossier Eglise paroissiale Sainte-Agathe]. Sur la commune, existe encore l'église conventuelle de l'abbaye de Bonlieu. Cette abbaye cistercienne de femmes, avait été fondée aux environs de l'an 1200 par la femme du comte Guy II. Il ne subsiste des bâtiments Le village de la Bouteresse : il est cité pour la première fois dans la chartes du Forez n°452, p.2 : Usque alla Botaresci. La paroisse de la Bouteresse, aujourd'hui disparue, avait en 1225, pour collateur le prieur de Sail-sous-Couzan . La Bouteresse fut vraisemblablement la paroisse mère de Boën qui en fut détachée et qui était desservie par de simples vicaires, mais la situation s'est renversée et, avant 1614, la paroisse est ravalée au rang d'annexe de Boën. Le château de la Bouteresse qui occupait un rectangle entouré de fossés, a été en partie incendié, peut-être à la révolution. Il en reste un corps de logis faisant suite à une tour carrée datant du XVe siècle. L'intérieur a été remanié par les Mallet de Vandègre qui avaient succédé au XVIIe siècle aux du Croc seigneurs de La Goutte (Les Salles) et anciens possesseurs. En 1674, François de Mallet prêta hommage pour le fief de la Bouteresse..[Cf dossier Château de la Bouteresse] La première attestation d'une des deux foires de la Bouteresse date du 21 septembre 1409, semble témoigner d'une manifestation peu importante. Celle du 13 janvier a aujourd'hui disparue. Au 19e siècle, les foires étaient très importantes pour l'économie locale, toute demande de création de foire était soumise à l'approbation des communes environnantes.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Monnet Thierry