Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de L'Hôpital-sous-Rochefort

Dossier IA42001156 réalisé en 2000

Fiche

Aires d'études Boën - Sail-sous-Couzan
Adresse Commune : L'Hôpital-sous-Rochefort

Malgré les nombreux remplois de pierres gallo-romaines au bourg, on n'a jamais pu établir la présence d'un habitat gallo-romain sur le site, occupé de façon certaine au 11e siècle, époque à laquelle il fait partie de l'ancien ager Solobrensis, division de l'ager Lugdunensis (ou de l'ager Forensis) qui apparaît au 10e siècle. La présence de l'antique voie de communications reliant la plaine du Forez à l'Auvergne a donné au bourg sa vocation d'étape pour les voyageurs et les pèlerins ; à partir du 13e siècle, L'Hôpital devient un petit centre commercial et administratif (justice exercée par le prieur). A la Révolution, son territoire forme une commune indépendante, avec une paroisse crée en 1832. Le déclin commence à la fin du 18e siècle, avec la déviation de la route Lyon-Clermont ; dans la 2e moitié du 19e siècle, la construction de la voie ferrée et d'une gare entre 1875 et 1877 permet un regain d'activité et entraîne la création d'un nouvel écart, le quartier d'Anzon, dont l'activité est aujourd'hui ruinée par la suppression de la gare et la diminution du trafic routier après la mise en service de l'autoroute Lyon-Clermont.

La minuscule commune de L'Hôpital-sous-Rochefort est centrée autour de la petite éminence sur laquelle est construit le bourg, à l'ouest de la route Lyon-Clermont qui suit à cet endroit la vallée de l'Anzon avant de s'engager dans les monts du Forez. Jusqu'au 19e siècle, l'habitat se concentre autour du bourg ; la construction d'une gare vers 1875 a entraîné la création d'un écart, Anzon, où sont construit des hôtels-restaurants pour accueillir les voyageurs. Le bourg vivait aussi d'une petite activité agricole centrée sur la culture du vin (caves et cuvages encore visibles au bourg) et du chanvre (moulin à Anzon).

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Guibaud Caroline - Monnet Thierry