Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune d´Arâches-la-Frasse

Dossier IA74000925 réalisé en 2006

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Aires d'études Flaine
Adresse Commune : Arâches-la-Frasse

La commune d´Arâches-la-Frasse est un territoire d´altitude formé par une partie du plateau de la Corne qui descend jusqu´au col de Châtillon (970 m. d´altitude) et accroché en balcon au dessus de la vallée de l´Arve, face à la Pointe d´Areu (2 478 m.) dernier éperon de la chaîne des Aravis. C´est là que les hommes s´installent au XIe siècle, venant de Châtillon et Saint-Sigismond. Sous l´impulsion des monastères (abbaye de Sixt fondée en 1144, chartreuse du Reposoir en 1151, chartreuse de Mélan en 1293), ils défrichent les terres du plateau, mettent en exploitation les alpages, développent la transhumance et la « remue » entre le plateau cultivé et la montagne parcourue, mettant en place les prémices de l´économie agro-sylvo-pastorale qui perdurera jusqu´à l´aube du XXe siècle. Le chef-lieu et les hameaux s´égrènent sur le plateau, entre 950 et 1130 m d´altitude, en direction de la montagne : Arâches et les hameaux alentours parmi lesquels La Cha, Le Nantey, Serveray, les Moulins, le Carro, Pernant. Au-dessus, s´élève le domaine de la montagne, sur les hauteurs depuis le massif des Frètes (1 445 m. d´altitude) jusqu´aux Grandes Platières (2 490 m. d´altitude), l´ensemble formant une longue arête passant par la Croix-des-Septs-Frères (1 682 m.), la Pointe de Cupoire (1 882 m.), la Pointe de la Corne (1 931 m.), la Tête du Pré des Saix (2 133 m.), les Grands Vans (2 204 m.), la Tête de Véret (2 311 m) et la Tête Pelouse (2 474 m.).

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ecole d'architecture de Grenoble © Ecole d'architecture de Grenoble - Lyon-Caen Jean-François - Salomon-Pelen Catherine