Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Pont Saint-Clair, puis pont Rouge, puis pont de la Victoire, puis pont Morand (détruit)

Dossier IA69006614 inclus dans Présentation de l'étude des points de franchissement du Rhône en région Rhône-Alpes réalisé en 2010

Á rapprocher de

Appellations pont Saint-Clair, puis pont Rouge, puis pont de la Victoire, puis pont Morand
Dénominations pont
Aire d'étude et canton Rhône-Alpes - Lyon
Hydrographies Rhône
Adresse Commune : Lyon 1er
Lieu-dit : 69 Lyon 1er arrondissement 69 Lyon 6e arrondissement

La construction du pont est intimement liée au projet d´extension de la ville sur la rive gauche qui, depuis 1763, n´était accessible que par la traille du Puits Gaillot appartenant aux Recteurs de l'Hôtel Dieu et conduisant à la promenade de la Grande Allée. En dépit de l´opposition des Hospices, Morand, grâce à l´appui de Henri-Gabriel Bertin, secrétaire d'État depuis 1763, notamment chargé des transports, obtient des lettres patentes royales lui donnant le monopole des traversées du Rhône du pont Saint-Clair au pont de la Guillotière (4 janvier 1771) ; il crée ainsi la Compagnie des intéressés au pont Saint-Clair, devenue Compagnie Morand puis Compagnie des Ponts du Rhône. Le pont Saint-Clair, édifié entre 1772 et 1774 ou 1775, est inauguré par le comte de Provence, frère du roi. Le coût de la construction s'élève d'après Jouffrey à 438 000 livres. Le péage est inférieur de moitié au tarif de l'ancien bac. Selon Jouffrey, le pont fut éclairé à partir de 1783. L'ouvrage résiste à la débâcle des glaces de janvier 1789 ; la population reconnaissante à Morand fait alors placer au centre du pont un poteau couronné de laurier et portant l'inscription : IMPAVIDUM FERIENT RUINAE. À la Révolution, le pont est au centre des combats entre les Lyonnais et l'armée de la Convention ; une redoute établie côté est ne peut être enlevée par les troupes de la Convention. Pendant la Terreur, l'ouvrage prend le nom de pont Rouge, puis de pont de la Victoire après le 9 Thermidor an II. Au début du 19e siècle, l'appellation Morand l'emporte sur celle initiale de pont Saint-Clair. Le péage, supprimé en 1791, est rétabli en 1797, pour n'être définitivement aboli qu'en 1865. Le pont est restauré après 1817, par les architectes Jean-Marie-Gabriel Tibière et Claude Catelin, sous la direction de l'ingénieur François Cavenne. En octobre 1825, quatre arches sont emportées par le fleuve ; le pont est relevé l'année suivante. Henri Vitton, maire de la Guillotière, propose en 1828, d´établir une galerie marchande sur l´un des trottoirs mais son projet n´est pas retenu. Dans les années 1880, on réduit sa circulation en raison de sa vétusté. Le premier pont Lafayette étant dans le même état, on décide de les reconstruire tous les deux simultanément. Le pont Morand en bois est détruit en 1886, le nouveau étant réédifié en 1890.

Période(s) Principale : 3e quart 18e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 18e siècle
Secondaire : 1er quart 19e siècle
Dates 1772, daté par travaux historiques
1826
Auteur(s) Auteur : Morand Jean-Antoine, architecte,
Auteur : Tibière Jean-Marie-Gabriel, architecte,
Auteur : Catelin Claude, architecte,
Personnalité : Morand Jean-Antoine, commanditaire
Auteur : Cavenne François-Alexandre,
François-Alexandre Cavenne (1773 - 1856)

Ingénieur en chef des ponts et chaussées du Rhône, auteur des projets d'assainissement du quartier de la Guillotière.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ingénieur des Ponts et Chaussées

Le pont Morand, long de 208 m et large de 12 m, était édifié en bois de chêne et reposait sur dix-sept arches. Il était remarquable par son innovation technique : les piles étaient fondées sur des pieux en bois et les arches étaient indépendantes les unes des autres, ainsi, la destruction des unes n´entraînait pas la chute des autres. Cependant le trop grand nombre de piles gênait la navigation. À la fin du 18e siècle et probablement au 19e, les pavillons carrés servant de bureau d'octroi et de poste de police marquaient l´entrée du pont à chaque extrémité. Un éclairage par lampadaires (becs de gaz ?) avait été ajouté sur le pont, probablement dans le courant du 19e siècle : ils apparaissent sur des photographies anciennes (Fig. 12).

Murs bois
Typologies pont en charpente de bois
États conservations détruit

Pont préétudié dans le cadre de l'inventaire topographique de la ville de Lyon, 2009, par Maryannick Chalabi.

Statut de la propriété propriété publique (?)

Références documentaires

Documents d'archives
  • BRAC fils. Observations du sieur Morand sur le projet du Pont de bois sur le Rhône (Réponses pour servir aux Adminstrateurs de l'Hôtel-Dieu, dans l'instance au Conseil de Sa Majesté contre le sieur Morand et ses associés). Lyon : impr.Louis Buisson, 1772. 31 p. ; 26,9 cm

  • BRAC fils. Nouvelles réponses aux Observations du sieur Morand, sur le Projet du Pont de bois sur le Rhône, pour les Pauvres de Lyon (Notes des Administrateurs de l'Hôtel-Dieu sur les nouvelles Réponses...). Lyon : impr.Louis Buisson, 1772. 31 p. ; 26,9 cm

Documents figurés
  • Vue perspective du quartier St-Clair et du pont en bois sur le Rhône, présentée et dédiée à Monsieur Frère du Roy, levée de son rivage à Lyon/ Morand, architecte ; gravée par Bidauld. [18e siècle (?)]. 1 est. : grav. ; n. et b. (BM Lyon. Coste 482)

  • Elévation des pavillons et bureaux du côté de la ville. Morand del., 5 mai 1772. 1 dessin (encre, papier) : n. et b. (AM Lyon. Cote non connue)

  • Vue du pont Morand sur le Rhône à Lyon, restauré en exécution de l'ordonnance du Roi du 7 mai 1817 par MM Tibière et Catelin architectes, et sous l'inspection de M. Cavennes, ingénieur du département du Rhône, chevalier de la Légion d'honneur, dédié au Roi / M. del., lith. de B., [1831]. 1 est. : grav. ; en noir (BM Lyon. Coste (cote non connue))

  • Vue du pont Saint-Clair et du cotteau de la Boucle. [S.d.]. 1 dessin ou 1 estampe (?) : coul. (Musée Gadagne. 9(48) 32)

  • [Pont Morand, 1825] / Lith. de H. Brunet et Cie à Lyon. 1825. 1 est. : en noir (BnF - Estampes : Va 69, t. 4, H. 147413) Notes : autres mentions de responsabilité illisibles

  • Désastre arrivé au Pont Morand le 22 ocbre 1825 / F. Dessiné d´après nature et lithographié par l´Auteur ; Lith. de H. Brunet et Cie à Lyon. [1825]. 1 est. : en noir (BnF - Estampes : Va 69, t. 4, H. 147414)

  • Vue du Pont Morand prise des Brotteaux / N. Fonville ; Lith. de H. Brunet et Cie à Lyon. 1830. 1 est. : en noir (Promenade à Lyon ; Pl. 7) (BnF - Estampes : Va 69, t. 4, H. 147415)

  • Bataille du Pont Morand / Lith. de (?), Lyon. [1831]. 1 est. : en noir (Événements de Lyon) (BnF - Estampes : Va 69, t. 4, H. 147416) Notes : sous le document : "Le 22 novembre 1831, à 10 heures du matin, les ouvriers des bateaux et de la Guillotière se réunissent pour aller au secours de ceux de la Croix Rousse (...)"

  • Vue du Pont St Clair et de la Montâgne de la Croix Rousse, prise dans le Breteau / Lallemand del. ; C. Fessard (ou Fossard) sculp. [18e siècle.]. 1 est. : en noir (Lyon n° 7) (BnF - Estampes : Va 69, t. 4, H. 147423)

  • [Pont St Clair] / Anonyme. [19e siècle (?)]. 1 dess. ou est. (?) : en noir (BnF - Estampes : Va 69, t. 4, H. 147424)

  • [Pont Morand, à Lyon, vue prise en direction de l´est] / S.n., [2e moitié du 19e siècle]. 1 photogr. : n. et b. ; 25 x 31 cm (AM Lyon. 1 Ph 09552) Notes : épreuve sur papier albuminé collé en plein ; inscription ancienne à l´encre, sur le montage : "Pont Morand de Lyon / démoli vers 1888 [i.e. 1886]"

  • [Vue de l´ancien et du nouveau pont Morand, à Lyon, vue prise en direction de l´est] / S.n., [2e moitié du 19e siècle]. 1 photogr. : n. et b. ; 18 x 22 cm (AM Lyon. 1 Ph 09555) Notes : épreuve sur papier albuminé collé en plein ; inscription récente au crayon, sur le montage : "1) Vieux pont Morand construit en 1874 / 2) Construction du nouveau pont (1883)"

  • [Pont Morand, à Lyon, vue prise en direction de l´est] / S.n., [2e moitié du 19e siècle]. 1 photogr. : n. et b. ; 21 x 27 cm (AM Lyon. 1 Ph 09557) Notes : vue prise à travers un cadre chantourné ; épreuve sur papier albuminé collé en plein ; inscription récente au crayon, sur le montage, au verso : "Pont Morand construit par Morand en 1774 / et détruit en 1886"

  • [L´Ancien pont Morand en bois, sur le Rhône, en 1872] / Jean-François Ambruster phot., [1872]. 1 photogr. : n. et b. ; 14 x 22 cm (BM Lyon. Fonds d´archives photographiques Jules Sylvestre, S 5/8)

  • [Crues du Rhône. L´ancien pont Morand en bois, à la fin du XIXe siècle] / Jules Sylvestre phot., [1890]. 1 photogr. : n. et b. ; 17 x 22,5 cm (BM Lyon. Fonds d´archives photographiques Jules Sylvestre, S 5/9)

  • Plan général de la ville de Lyon. Grand-Théâtre. 136 / 1:500. 1864. 1 plan en n. et b. (AM Lyon, série 4 S) Notes : comprend le Pont Morand

  • [Ouvrage d´art : ponts sur le Rhône] / S.n., 1880-1982. 76 photogr. : n. et b. et coul., 18 x 24 cm au moins (AM Lyon. 38 Ph 188)

    n°6, pont Morand, [avant 1881], n. et b.
  • [Pont Morand lors d´inondations, au premier plan troncs d´arbres dérivant sur le Rhône, vue depuis la rive gauche du Rhône. Vers 1850] / E. Poix phot., [1930]. 1 photogr. : n. et b. ; 13 x 18 cm (AM Lyon. 8 Ph 04591)

  • Vue du Pont Saint-Clair et de la Montagne de la Croix Rousse, prise dans le Breteau. [Avant 1910]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (Lyon de 1550 à 1815) (AM Lyon. 4 Fi 8588) Notes : d´après un dessin de Lallemand (1776)

  • Entrée du pont Morand. Dans Lyon ancien et moderne. Lyon : L. Boitel, 1843

Bibliographie
  • BASSE, Martin. Nos ponts dans l'histoire. In La reconstruction des ponts de Lyon. Lyon : Association des Anciens Élèves de l'École Centrale lyonnaise, s.d. [c. 1945], p. 19-24

    p. 20
  • MORAND DE JOUFFREY, Jean Antoine Marie. Histoire de la création du quartier des Brotteaux et de la construction du pont Morand. Lyon : J. André, 1996 (La Marque du temps)

  • Lyon ancien et moderne. Lyon : L. Boitel, 1843

    p. 432-434, ill.
  • PELLETIER, Jean. Lyon pas à pas. Son histoire à travers ses rues. Presqu´île. Rive gauche du Rhône. Quais et ponts du Rhône. Roanne/Le Coteau : Editions Horvath, 1986

    p. 204
  • PELLETIER, Jean. Les ponts de Lyon. L'eau et les Lyonnais. Le Coteau : Editions Horvath, [s.d. ; 1988]. 207 p. : ill. ; 26 cm

    p. 186-189
  • PELLETIER, Jean. Ponts et quais de Lyon. Lyon : Editions lyonnaises d´art et d´histoire, [D.l. 2002]. 128 p. ; 22 cm

    p. 94-95, ill.
  • ROCH, Jean-Baptiste. Histoire des ponts de Lyon de l'époque gallo-romaine à nos jours. Le Coteau : Editions Horvath, [D.l. 1983]

    p. 96-108
  • Statistique. Longueur et largeur des ponts de Lyon. Revue du Lyonnais, 1844, t. 20, [Ponts sur le Rhône] p. 164-165

    p. 165
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Chalabi Maryannick - Pagenot Sandrine - Havard Isabelle - Decrock Bruno