Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Pont routier du Teil (détruit)

Dossier IA07000211 inclus dans Présentation de l'étude des points de franchissement du Rhône en région Rhône-Alpes réalisé en 2009

Á rapprocher de

1. HISTORIQUE

Dès 1833, un projet de pont suspendu sur le Rhône est envisagé en remplacement du bac du Teil (AD Drôme, 3S 43 : Chemise 541).

En 1836, les intéressés à la construction du pont projettent de fonder une société anonyme : la "Compagnie du pont suspendu du Teil" (idem : Chemise 542).

A la suite de l´enquête de 1836 (idem : Chemise 543), est élaboré un projet concurrent de pont suspendu à la Croix de La Lauze [Rochemaure] ; mais ce dernier soulève nombre d´oppositions et d´obstacles (idem : Chemise 544).

Le 25 février 1838, une ordonnance royale autorise l´ouverture d´un pont suspendu au Teil.

Sa construction et son exploitation sont adjugées le 14 mars 1839 aux huit "actionnaires du pont" : Hyacinthe d´Hylaire de Toulon de Sainte-Jalers, marquis de Jovyac, d´Hylaire de Jovyac, Olivier, Crozat, Prothon, Navelle, Messié et Auzias, et ce moyennant la concession d´un péage pendant 85 ans (AD Ardèche, 2S 30/10).

La grande crue de septembre 1840, un an après le début des travaux, affouille les massifs d´enrochements de la culée rive droite et de la pile centrale du pont. Ces ouvrages doivent être démolis et reconstruits (MATHIEU, p. 413).

En 1842, les concessionnaires du pont font une réclamation pour tenter d´obtenir une indemnité "à raison des nouvelles avaries que ces ouvrages ont éprouvées par suite de la crue des eaux du Rhône du 26 septembre 1842" (AD Drôme, 3S 43 : Chemise 545). Après la crue de 1842, le pont nécessite d'être allongé et il faut établir une travée de décharge en rive gauche (MATHIEU, p. 413).

L'année suivante, le pont passe avec succès l´épreuve administrative du 22 septembre (voir annexe n° 1), et est ouvert au public le 8 octobre 1843 (AD Ardèche, 2S 30/10).

De nouvelles réparations sont encore nécessaires après les crues de 1856 et de 1881 ; une aide financière publique est demandée par les concessionnaires successifs.

Le pont est finalement racheté par l'Etat en 1886 (MATHIEU, p. 413).

Au tout début du 20e siècle, un avant-projet de réfection du pont, en vue d´y établir une voie pour le tramway projeté entre Le Teil et Montélimar, est à l´étude. Le Ministre des Travaux publics énonce un avis négatif jugeant alors le pont en très bon état et indiquant que le seule solution admissible serait d'établir au moment opportun, soit un pont spécial pour le tramway, soit un pont mixte destiné à remplacer le pont actuel (AN. F14 17251. Lettre du Ministre au préfet de l´Ardèche, 24 janvier 1902).

En 1908, le pont apparaît délabré (AD Ardèche, 2S 30/10 ; voir annexe n° 2). La municipalité du Teil profite de sa démolition prochaine projetée pour faire enlever et vendre la statue de la Vierge de l'entrée du pont. Celle-ci est achetée le 19 janvier 1909 par Mme Veuve Marsallat de Viviers (idem).

Un projet de consolidation du pont est présenté par l'ingénieur Ferdinand Arnodin, en mars 1909 (idem).

Des remplacements de câbles sont effectués à cette date (AD Ardèche, 2S 30/11 ; AD Drôme, 3S 43 : Chemise 548 ; MATHIEU, p. 413) ; de même, à cette époque, et pour éviter le délabrement de l'ouvrage, des limitations de charge et de vitesse sont décidées (AD Ardèche, 2S 30/10, voir annexe n° 2 et Fiche de synthèse MFR, p. 1).

En décembre 1911, le pont est toujours utilisé, en dépit de son mauvais état (fig. 17).

En mars 1919, l´ingénieur Mayer, de Valence, dresse un projet de viaduc (fig. 18). Ce projet est ajourné (AD Ardèche, 2S30/11).

D'après Mathieu, une visite effectuée en 1920 révèle que la pile centrale est lézardée et déversée ; les câbles sont en très mauvais état, surtout dans les parties situées au-dessus des piles où ils sont écrasés contre la maçonnerie ; l´ensemble du câblage est "arrivé à la limite de l´usure", le pont subissant des efforts importants sous l´effet du vent notamment. En l´absence de toute circulation, les déplacements verticaux pouvaient accuser un dépassement de 0,30 m sous l´action des rafales (mesuré en mars 1930) (MATHIEU, p. 413-414).

En 1923, des câbles sont à nouveau remplacés (idem, p. 413).

Les restrictions imposées sont gênantes pour cet ouvrage sur lequel la circulation est importante (voir annexe n° 2). Il n'y est plus autorisé que le passage d´un essieu de 2,2 tonnes.

La reconstruction du pont apparaît alors urgente. Dès 1926, le service des Ponts et Chaussées de la Drôme lance au concours un projet de pont en béton armé à trois arches (idem, p. 414).

2. DESCRIPTION

Le premier pont suspendu du Teil de 300,05 m de long (315,50 m dans Mathieu) est composé de quatre travées de 83,50 m, 81,20 m, 85,35 m et 50 m que séparent les massifs porteurs en pierre de taille (trois pylônes en U et deux têtes de pont).

Il présente au plus haut point une hauteur de 10,15 m au-dessus de l´étiage.

Son tablier, de 6 m de large, comprend entre les garde-corps une voie charretière de 4,80 m et deux trottoirs de 0,60 m chacun. Il est entièrement en bois de chêne, y compris pièces de pont et garde-corps (en croix de saint André), sauf le platelage supérieur qui est en peuplier.

Le système de suspension se compose pour chaque travée de huit câbles en fil de fer, quatre à l'amont et quatre à l'aval, et de tiges de suspensions également en fil de fer

(voir AD Ardèche, 2S 30/10 : Epreuve administrative du pont, annexe n° 1 ; MATHIEU, p. 413 ; fig. fig. 2, 4 à 13 et 19 à 33).

L´arc monumental formant tête de pont est surmonté - jusqu'au début du 20e siècle - d´une statue de la Vierge, en fonte, d´environ 1,20 m de hauteur et 0,25 m de largeur (AD Ardèche, 2S 30/10 ; fig. 15).

Des bâtiments annexes sont construits à l´entrée du pont : un bureau de recettes en 1860, un magasin et atelier en 1866 et un pont à bascule en 1876 (AD Ardèche, 2S 30/10 ; AC Le Teil, Matrices cadastrales ; fig. 14 à 16).

Précision dénomination pont routier
Appellations pont du Teil
Dénominations pont
Aire d'étude et canton Rhône-Alpes - Viviers
Hydrographies Rhône
Adresse Commune : Le Teil
Lieu-dit : Le) Teil, 26 Montélimar
Adresse : R.N. 102 , route du Teil
Précisions oeuvre située en partie sur le département 26
oeuvre située en partie sur la commune Montélimar

Un premier pont, autorisé par décret royal du 25 février 1838, est construit en 1839, en remplacement d´un bac à traille. Tout juste un an après la construction, les crues de 1840 fragilisent les fondations de la culée rive droite et de la pile centrale, qui doivent être reconstruites. En 1842, une nouvelle crue rend nécessaire l´établissement d´une travée de décharge en rive gauche. Le pont est réouvert au public en 1843. Des réparations sont encore requises après les crues de 1856 et de 1881. Le pont est racheté par l´Etat en 1886. La statue de Vierge à l'entrée du pont est enlevée en 1908, à la demande de la municipalité. Au début du 20e siècle, le poids des attelages ainsi que la vitesse de traversée sont limités pour freiner le délabrement du pont. Des câbles sont remplacés en 1909 et 1923, mais l´ouvrage, et notamment son câblage, est dans son ensemble en mauvais état et usé. Fréquemment emprunté, il devient nécessaire de le remplacer. Un projet de reconstruction est conçu dès 1926.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Secondaire : 2e quart 19e siècle
Secondaire : 2e moitié 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates 1839, daté par source
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu,

Le premier pont suspendu du Teil se trouvait entre la commune du Teil dont il porte le nom et celle de Montélimar, à l'emplacement du pont actuel. C'était un ouvrage de plus de 300 m de long, à quatre travées séparées par trois pylônes monumentaux en forme de U, en pierre de taille. Le tablier entièrement en bois, y compris les garde-corps, portait une chaussée de 4,80 m de large et deux trottoirs de 0,60 m. Il était suspendu à des câbles, au nombre de huit, et des suspentes en fils de fer parallèles.

Murs pierre
fer
bois
pierre de taille
Typologies pont suspendu à piles multiples
États conservations détruit
Techniques sculpture
Représentations Vierge
Précision représentations

L'entrée du pont était surmontée d'une statue de la Vierge.

Pont étudié en 1977 dans le cadre de l´Inventaire topographique du canton de Viviers par Chalabi Maryannick (IA00048355). Ouvrage faisant partie du test. Coordonnées : LAMBERT3 ; X = 0787100 ; Y = 0252920.

Statut de la propriété propriété publique

Annexes

  • Epreuve administrative du pont suspendu, 22 septembre 1843 (notes extr. de : AD Ardèche, 2S 30/10) :

    "Le dix neuf septembre mil huit cent quarante trois, le soussigné Nicolas Auguste Labbé (...) ingénieur des Ponts et Chaussées, chargé du service de l´arrondissement de Privas, (...) s´est rendu au Teil pour procéder à l´épreuve administrative du pont suspendu construit sur le Rhône.

    Avant de commencer l´épreuve, on a visité en présence de M. d´Hilaire de Joviac, président de la commission, le pont et ses abords afin de reconnaître si leurs dispositions étaient conformes :

    1er au cahier des charges ;

    2e au projet approuvé par M. le Sous-Secrétaire d´Etat des Travaux publics conformément à sa lettre du 2 août 1839 ;

    3e à la décision du 30 septembre 1841 qui fixe à 10,20 m la hauteur du tablier au-dessus de l´étiage sous le milieu de la travée centrale ;

    4e aux décisions du 26 juin et 12 août 1842 relative à la travée supplémentaire de 50 mètres.

    Voici le résultat de cette visite :

    Le pont est exactement placé suivant la ligne fixée par l´art. 1er du cahier des charges. Il est composé de quatre travées ayant les largeurs suivantes : première travée 83,50 m ; deuxième travée 81,20 m ; troisième travée 85,35 m ; quatrième travée 50 m, total du débouché 300,05 m.

    La hauteur du tablier (dessous des poutrelles) au-dessus de l´étiage est de 8,65 m aux parements des culées ; de 9,61 m à la face droite de la première pile ; de 9,81 m à la deuxième pile ; de 9,04 m à la troisième ; et de 10,15 m au sommet du plancher qui se trouve au milieu de la seconde travée, en sorte que les pentes du tablier à partir de ce sommet sont de 0,0116 vers la droite et de 0,0085 vers la gauche.

    La largeur du pont entre les faces intérieures des garde-corps est de 6 m, savoir : une voie charretière de 4,80 et deux trottoirs de 0,60 chacun.

    Le système de suspension se compose pour chaque travée de huit câbles en fil de fer, quatre de chaque côté du pont. Seulement, les quatre câbles d´amont de la première travée construits avant les inondations de 1840 n´ayant pas été trouvés assez gros, ont été renforcés par deux petits câbles placés au-dessous du système.

    Les câbles ont des grosseurs variables avec la largeur des travées ; il en est de même pour les tiges de suspensions faites également en fil de fer ; elles sont espacées entre elles de 1,63 m.

    Le cahier des charges fixe à dix huit kilogr. par millimètre carré de section, la plus grande tension que les fils doivent supporter. On a vérifié cette condition. Les calculs ont été faits à l´aide de tables de logarithmes.

    Première travée, point le plus bas des câbles à 47,987 de la pile ou à 35,513 de la culée droite, grande flèche 9 m. Poids du plancher par mètre courant, y compris la surcharge 2065 kil., d´où T = 293,301 K.

    Deuxième travée pour une flèche de 7,50 m, T = 253,251 K.

    Troisième travée pour une flèche de 7,80 m, T = 268,123 K.

    Quatrième travée, point le plus bas à 42,47 m de la pile ou à 7,53 m de la culée gauche, flèche 9,36 m, T = 221,822 K.

    Les fils ayant 7,704 mm de section, il en résulte que pour obtenir la tension maximum de 18 K par mm carré, il faut 265 fils pour chacun des huit câbles de la première travée, 229 pour ceux de la deuxième, 242 pour ceux de la troisième et 200 pour ceux de la quatrième ; tels sont en effet les nombres qui ont été admis dans la confection des câbles.

    Les tiges de suspension ont été établies de manière à n´éprouver qu´une tension de 12 Kil. par mm carré.

    Toutes les autres dispositions du pont sont conformes au projet approuvé.

    Les maçonneries sont très bien exécutées, seulement les anciennes, celles qui ont échappé aux désastres des inondations, ont été construites avec des pierres qui se détériorent au contact de l´air. Aussi, les arêtes des trois anciens pilastres sont écornées en plusieurs points.

    On pourra remédier à cet inconvénient qui pourrait devenir grave, au moyen d´un crépissage. Les bois, les fers et les fontes sont de bonne qualité ; le tablier entièrement en bois de chêne à l´exception du platelage supérieur qui est en peuplier, paraît très bien exécuté.

    Les câbles n´ont pas la même perfection, on y voit plusieurs fils non tendus.

    Les avenues du pont sont établies conformément au cahier des charges et à la décision du 30 septembre 1841. Le chemin du côté de Montélimar n´est pas encore achevé, mais le passage ne se trouve pas interrompu.

    Le chemin de halage a 5,95 m de large ; il est placé à 4,05 m au-dessus de l´étiage.

    Après avoir terminé toutes ces vérifications, on fit charger le pont conformément à l´article 4 du cahier des charges. Pour obtenir les surcharges, on fit usage de graviers provenant des bords du Rhône. Ce gravier pèse 1932 K le mètre cube ; il en résulte, le pont ayant six mètres de largeur et devant être chargé à raison de 200 K par mètre carré, qu´il faut 0,62 m3 de gravier par mètre courant. Dès lors, on a étendu sur le milieu des travées un prisme triangulaire ayant 3,10 m de base et 0,42 de hauteur. Cette opération commencée le 20 septembre à cinq heure et demi du matin, pour la première et la troisième travée, dont les systèmes de suspension sont indépendants, a été terminée le même jour à onze heures.

    Le lendemain on a déchargé à onze heure pour charger ensuite les deux autres travées. Cette nouvelle opération a été finie à 4 heures. Avant de commencer le chargement, on avait eu soin de suspendre des fils à plomb aux pilastres pour reconnaître le moindre déversement des maçonneries. On avait également fait un nivellement en long sur le pont afin d´apprécier le tassement des travées.

    Après leur chargement, le milieu de la première travée s´est abaissé de 0,46 cent., le milieu de la troisième de 0,24 cent. Ces deux abaissements se sont réduits à 0,00 après le déchargement, c´est-à-dire que les deux travées sont revenues dans leur état primitif.

    Le sommet de la deuxième travée s´est abaissé de 0,22 c. sous la charge. Le déchargement fait, cet abaissement s´est réduit à 0,05. Aucune rupture n´a eu lieu dans les câbles et les tiges de suspension. Les bois du tablier et du garde-corps ne sont pas tourmentés sensiblement, et les joints n´ont fait aucun mouvement. Rien ne s´est rompu dans les amarres. Un léger déversement accusé par les fils à plomb et la disjonction du tablier contre le soubassement s´est manifesté à la première pile, mais cela est sans inconvénient.

    Attendu toutes les circonstances mentionnées dans le présent procès-verbal, on pense que M. le Préfet de l´Ardèche peut autoriser le passage sur le pont et la perception du droit de péage".

  • Avis de l'ingénieur ordinaire des Ponts et Chaussées, 9 octobre 1908 (notes extr. de : AD Ardèche, 2S 30/10) :

    "(...) Le pont suspendu du Teil sur le Rhône est un ouvrage de la route nationale 86 (annexe) reliant la rive droite à la rive gauche du fleuve, et plus particulièrement le Teil à Montélimar. Ce pont d´une grande fréquentation, atteignant jusqu´à 350 colliers et 600 piétons, se trouve dans un état de délabrement tel que notre service en assure à grand peine la conservation dans des conditions à peu près satisfaisantes de sécurité tout en y admettant seulement des attelages de poids réduit. Par suite de la réglementation étroite de la circulation sur ce point, la gêne subie notamment par les commerçants de Montélimar et du Teil est considérable.

    Aussi, le pont suspendu est appelé à disparaître à bref délai, le Service de la Drôme étant chargé des études relatives à l´établissement d´un pont fixe sur le Rhône, entre le Teil et Montélimar (...)".

Références documentaires

Documents d'archives
  • AN. F14 17251. Tramways Drôme et Ardèche, projet de ligne du Teil à Montélimar (PLM). 1904

  • AD Ardèche. 2S 30/10. Ponts sur le Rhône. 1806-1912

    Pont du Teil
  • AD Ardèche. 2S 30/11. Ponts sur le Rhône. 1898-1931

    Reconstruction du pont sur le Rhône (Le Teil, 1898-1931)
  • AD Ardèche. 1109 W 393. Pont suspendu du Teil : construction, projet. 1838-1930

  • AD Ardèche. 1109 W 394. Pont suspendu du Teil : construction, reconstruction. 1900-1929

  • AD Drôme. 3S 43. Pont du Teil

  • AD Rhône. S 1412. Pont du Teil. Milieu 19e

  • AD Rhône. S 1413. Pont de Rochemaure ; pont du Teil

  • AC Le Teil. Non coté. Matrices cadastrales

Documents figurés
  • Liasse de 25 pièces signées Arnauld / Début 19e siècle (?) (AN. F14 10074-2).

    [Projet d'aménagement du cours du Rhône alentours Le Teil - Pont de Til], pièce 8/17
  • Tableau d´assemblage du plan cadastral parcellaire de la commune de Montélimar / 1:20000. [1811]. 1 plan : en coul. (AM Montélimar, 3 P 3450)

  • Département de la Drôme - Commune de Montélimar - Section G 2e feuille / 1:5000. 1826-1909. 1 plan : en coul. (AM Montélimar, 1G3, vue n° 15)

  • Commune du Teil, section B dite du Teil / 1:2500. [18..?]. 1 plan : en coul. (AD Ardèche, 3 P 2730-4)

  • [Bas-Rhône, Montélimar] / Administration des Ponts et Chaussées, Service spécial du Rhône, 1857-1866. 1 plan : en noir (BnF, Paris. GE DD 2088) Notes : Extr. de "Carte topographique du cours du Rhône entre le parc et le pont de Donzère", feuille 20

  • 8 - Le Teil - Un joli coin sur le Rhône / B.F. édit., [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (L´Ardèche Illustrée) (AD Ardèche. 6 Fi 319/12) Notes : vue verticale ; tampon

  • Le Teil. Le Pont sur le Rhône / Papeterie Chapuis édit. Montélimar : Papeterie Chapuis, [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (AD Ardèche. 6 Fi 319/13)

  • 51. Le Teil - Pont suspendu sur le Rhône / Nicolas édit. Le Teil : Nicolas, [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (AD Ardèche. 6 Fi 319/14)

  • Le Teil (Ardèche) - Vue générale. [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (AD Ardèche. 6 Fi 319/24) Notes : timbre et tampon

  • 870 - Le Teil - Pont suspendu sur le Rhône. [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (AD Ardèche. 6 Fi 319/29)

  • Le Teil - Le Pont suspendu. [Avant 1907]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (AD Ardèche. 6 Fi 319/31) Notes : timbre et tampon ; inscription manuscrite ; a voyagé le 09/05/1907

  • 435 - Le Teil - Vue générale (n°2) / C. Artige fils édit. Aubenas : Artige fils, [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (L´Ardèche Pittoresque) (AD Ardèche. 6 Fi 319/39) Notes : timbre et tampon

  • Le Teil (Ardèche) - Vue générale / Papeterie Chapuis édit. Montélimar : Papeterie Chapuis, [avant 1902]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (AD Ardèche. 6 Fi 319/40) Notes : inscription manuscrite ; a voyagé le 07/10/1902

  • Le Teil (Ardèche) - Vue générale / Georges phot. ; Papeterie Chapuis édit. Montélimar : Papeterie Chapuis, [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (AD Ardèche. 6 Fi 319/43)

  • 869 - Le Teil - Vue générale. [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (AD Ardèche. 6 Fi 319/44)

  • Le Teil - Vue Générale et Panorama de Montélimar et des Alpes. [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (L´Ardèche Pittoresque) (AD Ardèche. 6 Fi 319/45)

  • 434 - Le Teil - Vue générale (n°1) / Valadier Mascetty édit. Le Teil : Valadier Mascetty, [avant 1910]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (L´Ardèche Pittoresque) (AD Ardèche. 6 Fi 319/47) Notes : timbre et tampon

  • Le Teil - Le Pont suspendu reliant Le Teil à Montélimar. [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (L´Ardèche Pittoresque) (AD Ardèche. 6 Fi 319/50)

  • Pont sur le Rhône, reliant Montélimar au Teil (Ardèche) / F. Baume édit. Montélimar : Baume, [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (AD Ardèche. 6 Fi 319/51) Notes : inscription manuscrite

  • Le Pont sur le Rhône / Constant édit. ; Lang fils aîné phot. édit. Montélimar : Lang fils aîné, [avant 1910]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (Le Teil Illustré) (AD Ardèche. 6 Fi 319/52) Notes : timbre et tampon

  • Le Teil (Ardèche) - Le Pont sur le Rhône / Papeterie Chapuis édit. Montélimar : Papeterie Chapuis, [avant 1904]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (AD Ardèche. 6 Fi 319/53) Notes : timbre et tampon ; inscription manuscrite ; a voyagé le 04/06/1904

  • Le Teil (10) - Les bords du Rhône et le Pont / Lang fils aîné phot. édit. Orange : Lang fils aîné, [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (L´Ardèche Illustrée) (AD Ardèche. 6 Fi 319/54)

  • 5. Le Teil - Le Pont suspendu sur le Rhône. [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (AD Ardèche. 6 Fi 319/56)

  • Le Teil (Ardèche) - Le Pont sur le Rhône. [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (AD Ardèche. 6 Fi 319/57)

  • Le Teil (Ardèche) - Le Pont sur le Rhône. [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (AD Ardèche. 6 Fi 319/58)

  • Le Teil - Le Teneur à quai. [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : coul. (AD Ardèche. 6 Fi 319/62) Notes : timbre et tampon

  • Souvenir du Teil [multivues] / Charron phot., [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (AD Ardèche. 6 Fi 319/130)

  • 5. Le Teil - Le Pont suspendu sur le Rhône / Charron phot., [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (AD Ardèche. 6 Fi 319/136)

  • Le Teil (Ardèche) - Vue générale / Papeterie Chapuis édit. Montélimar : Papeterie Chapuis, [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (AD Ardèche. 6 Fi 319/138)

  • [Vue générale du Teil]. [1ère moitié du 20e siècle]. 1 photogr. pos. : n. et b. (AD Ardèche. 12 Fi 387)

  • [Ancien pont suspendu sur le Rhône]. 1906-1936. 2 photogr. pos. : n. et b. ; 9 x 14 cm (AD Ardèche. Collection Lacombe, 12 Fi, n° 417-418)

  • Le Teil - Vue d´ensemble du Pont. [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (l'Ardèche Pittoresque) (MdFR. Collection Dürrenmatt, CP DUR 480)

  • Le Pont sur le Rhône / Lang fils aîné phot. édit. Montélimar : Lang fils aîné, [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : coul. (Le Teil Illustré) (MdFR. Collection Dürrenmatt, CP DUR 667) Notes : timbre et tampon

  • 444 - Le Teil - Le Pont suspendu / Valadier Mascetty édit. Le Teil : Valadier Mascetty, [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (L'Ardèche Pittoresque) (MdFR. Collection Dürrenmatt, CP DUR 694)

  • Le Teil - Le Pont - Vue Générale de la Plaine du Dauphiné / Gauty-Ménard édit., [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (MdFR. Collection Dürrenmatt, CP DUR 1225) Notes : timbre et tampon

  • 27. Roquemaure - Le Pont sur le Rhône / H.P.E. édit., [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (MdFR. Collection Dürrenmatt, CP DUR 1484)

  • Le Teil (Ardèche) - Le Pont sur le Rhône / Papeterie Chapuis édit. Montélimar : Papeterie Chapuis, [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (MdFR. Collection Dürrenmatt, CP DUR 1485)

  • Le Teil - Pont suspendu / Valadier Mascetty édit. Le Teil : Valadier Mascetty, [avant 1910]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (MdFR. Collection Dürrenmatt, CP DUR 1486) Notes : inscription manuscrite ; a voyagé le 17/05/1910

  • Le Teil - Le Pont suspendu reliant Le Teil à Montélimar. [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (l'Ardèche Pittoresque) (MdFR. Collection Dürrenmatt, CP DUR 1487)

  • Pont sur le Rhône, reliant Montélimar au Teil (Ardèche) / A.B. & Cie phot. ; F. Baume édit. Nancy : A.B. & Cie, Montélimar : Baume, [avant 1904]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (MdFR. Collection Dürrenmatt, CP DUR 1488) Notes : inscription manuscrite ; a voyagé le 22/02/1904

  • Pont sur le Rhône reliant Montélimar (Drôme) au Teil (Ardèche). [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (MdFR. Collection Dürrenmatt, CP DUR 1489)

  • Le Teil. Le Pont sur le Rhône / Papeterie Chapuis édit. Montélimar : Papeterie Chapuis, [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (MdFR. Collection Dürrenmatt, CP DUR 1491)

  • Le Teil vu du Pont / Louis Lang jeune phot. ; Nouvelles Galeries édit. Montélimar : Nouvelles Galeries, [avant 1908]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : coul. (MdFR. Collection Dürrenmatt, CP DUR 1492) Notes : colorisée ; timbre et tampon ; inscription manuscrite ; a voyagé le 29/05/1908

  • Le Teil vu du Pont / Louis Lang jeune phot., [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (MdFR. Collection Dürrenmatt, CP DUR 1493) Notes : timbre

  • Le Teil (Ardèche) - Le Pont sur le Rhône / Papeterie Chapuis édit. Montélimar : Papeterie Chapuis, [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (MdFR. Collection Dürrenmatt, CP DUR 1494)

  • Le Teil (Ardèche). Le Pont sur le Rhône / Déclari phot. ; Papeterie Chapuis édit. Montélimar : Papeterie Chapuis, [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (MdFR. Collection Dürrenmatt, CP DUR 1495)

  • Le Teil - Le Pont suspendu. [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : coul. (MdFR. Collection Dürrenmatt, CP DUR 1496) Notes : tampon

  • Le Teil - Pont du Teil à Montélimar - Un Coin du Ponton / Gauty-Ménard édit., [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (MdFR. Collection Dürrenmatt, CP DUR 1498)

  • Le Pont sur le Rhône / Lang fils aîné phot. édit. Montélimar : Lang fils aîné, [avant 1910]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : coul. (Le Teil Illustré) (MdFR. Collection Rondeau, CP RON 1203) Notes : colorisée ; timbre et tampon

  • Le Teil (Ardèche) - Vue générale / Papeterie Chapuis édit. Montélimar : Papeterie Chapuis, [avant 1903]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (MdFR. Collection Rondeau, CP RON 1206) Notes : a voyagé en 1903

  • Le Teil - Entrée du Pont suspendu - L´Abattoir / C. Pernin édit., [avant 1915]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (MdFR. Collection Rondeau, CP RON 1207) Notes : a voyagé en 1915

  • Le Teil - "Le Toueur" arrivant au quai d´embarquement et le Pont sur le Rhône / Papeterie Chapuis édit. Montélimar : Papeterie Chapuis, [avant 1905]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (MdFR. Collection Rondeau, CP RON 1208) Notes : a voyagé en 1905 ; timbre et tampon

  • 440 - Le Teil - Le Toueur n°4 à Quai / C. Artige fils édit. Aubenas : Artige fils, [avant 1909]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (L´Ardèche Pittoresque) (MdFR. Collection Rondeau, CP RON 1209) Notes : a voyagé en 1909 ; timbre et tampon

  • Le Teil - Le Teneur à quai. [Avant 1909]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : coul. (MdFR. Collection Rondeau, CP RON 1211) Notes : a voyagé en 1909 ; timbre et tampon

  • Le Teil - Le Pont suspendu reliant Le Teil à Montélimar / Charron édit., [avant 1914]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (L´Ardèche Pittoresque) (MdFR. Collection Rondeau, CP RON 1213) Notes : a voyagé en 1914 ; timbre et tampon

  • 444 - Le Teil - Le Pont suspendu / Valadier Mascetty édit. Le Teil : Valadier Mascetty, [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (L'Ardèche Pittoresque) (MdFR. Collection Rondeau, CP RON 1216)

  • [Le pont, côté amont]. [1ère moitié du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : coul. (MdFR. Collection Rondeau, CP RON 1298) Notes : colorisée

  • Le Teil - Pont suspendu / Valadier Mascetty édit. Le Teil : Valadier Mascetty, [avant 1910]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (MdFR. Collection Rondeau, CP RON 1486)

  • L´Ardèche pittoresque. 440 - Le Teil - Le Toueur n°4 à Quai. [1980]. 1 photogr. nég. : n. et b. 13 x 18 cm (AD Drôme. Collection Godet, 3 Fi 191) Notes : reproduction d´une carte postale de la 1ère moitié du 20e siècle

  • 72 Montélimar - Le Pont suspendu et les Falaises de Donzère. [1986]. 1 photogr. nég. : n. et b. ; 13 x 18 cm (AD Drôme. Collection Peloux, 37 Fi 82) Notes : reproduction d´une carte postale de la 1ère moitié du 20e siècle

Bibliographie
  • MATHIEU. Reconstruction du pont suspendu du Teil sur le Rhône. Annales des ponts et chaussées, 1931, 101e année, fasc. VI (novembre-décembre)

    p. 413-414
  • Fiche de synthèse. Pont du Teil. Givors : Maison du fleuve Rhône, 2008. 6 pages

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Havard Isabelle - Decrock Bruno