Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Pont de La Balme (détruit) ; culée (vestiges)

Dossier IA73002518 inclus dans Ensemble des ponts du site de La Balme réalisé en 2009

Á rapprocher de

Voir

HISTORIQUE

Un concours est lancé en 1910 pour la reconstruction du pont suspendu de La Balme, envisagée dès la fin des années 1900 (AD Savoie, 15S PC 8 et et 27S PC 2).

Le nouveau pont sera construit immédiatement à l´amont du pont suspendu actuel, soit à une distance moyenne de 8,80 m d´axe en axe. Le déplacement du pont nécessitera la rectification de la route sur une certaine longueur. Son tracé en plan comportera deux courbes en sens contraire de manière à permettre le raccordement avec la voie actuelle "au moyen de la plus courte rectification possible".

Il est alors prévu que le pont sera constitué par un arc en béton fretté [système Considère] d´une seule portée supportée par un tablier en béton et aura une ouverture de 95 m entre les culées (AD Savoie, 15S PC 8 : Courrier du directeur du génie à Besançon, 4 mars 1910).

Un projet de construction en béton à arcs continus dits encastrés, utilisant le système Hennebique (béton armé), est présenté par l´entreprise Léon Grosse d´Aix-les-Bains, en 1910.

Des plan et profil de pont Hennebique avaient été dressés dès janvier 1908 (AD Savoie, S 1230 et 31S 31 ; voir fig. n° 3).

Un autre projet (projet Tricon) est présenté en concurrence du projet Grosse.

Le projet Grosse retenu était audacieux pour l´époque. L'ouvrage projeté "comportait un surbaissement de 1/10 pour une portée de 95 m. Le tablier, solidaire des arcs, collaborait à la résistance de ce dernier".

"A cause de l´incertitude des calculs très complexes", des expériences sur modèle réduit en verre coulé sont menées par A. Mesnager, ingénieur en chef des Ponts et Chaussées, pour mesurer les tensions. Ce procédé mis au point à cette occasion est devenu depuis classique (AD Savoie, 15S PC 8 et voir fig. n° 4 ; PIERRE, p. 65 ; PRADE, p. 225 et BROCARD, p. 97).

En 1913, un dispositif de destruction - dispositif de mine - à installer dans le pont, à des fins défensives, est proposé par le Génie (AD Savoie, 15S PC 8. Courrier du 26 novembre 1913 du directeur du génie au préfet de Savoie).

Le 1er décembre 1913, est passé l´acte de soumission de Léon Grosse pour l´exécution des travaux, comprenant la reconstruction du pont de la Balme, la démolition et la reconstruction des ouvrages avancés du fort de Pierre-Châtel, le déblaiement du rocher de la culée rive droite, la préparation de la culée rive gauche et la rectification du profil de la R.D. 10 en aval du pont jusqu´à concurrence de 32.100 francs.

Il est fait mention dans ce document de béton de ciment portland artificiel, de la chaussée en pavés de pin des landes, de gargouilles en tôle d´acier (AD Savoie, 31S 31 ; voir projet définitif : AD Savoie, 15S PC 9, fig. n° 5).

Les travaux semblent avoir débutés dès 1912 puisqu'en juin de cette année, un contentieux existe avec l´entreprise Grosse qui a tendu des câbles au travers du fleuve, causant la mort de deux mariniers (AD Savoie, 31S 31).

L'ouvrage est mis en service en 1914 (BROCARD, p. 97).

Conformément à la soumission Grosse, les travaux de reconstruction se sont élevés à la somme de 330.900 francs. Les frais ont été partagés entre les départements de la Savoie et de l'Ain (AD Savoie, 31S 31).

En juin 1940, l'ouvrage est détruit pour freiner l'armée allemande (PIERRE, p. 65 et BROCARD, p. 97).

Les travaux de démolition (tablier du pont), incluant la récupération des matériaux et le dégagement du lit du fleuve, sont confiés à l´entreprise Poya-Chabert. Les aciers récupérés ont été utilisés au pont plus amont de Yenne-Nattages (Conseil Général de la Savoie. Direction des routes et des ouvrages d´art. Cahier Reconstruction du pont).

Le service des Ponts et Chaussées se préoccupe rapidement de reconstruire un pont, comte tenu de l'importance de ce passage entre l'Ain et la Savoie (BROCARD, p. 97).

Appellations pont de la Balme
Dénominations pont
Aire d'étude et canton Rhône-Alpes - Yenne
Hydrographies Rhône
Adresse Commune : La Balme
Lieu-dit : la) Balme 01 Virignin
Précisions oeuvre située en partie sur le département 01
oeuvre située en partie sur la commune Virignin

Devenu vétuste, le pont suspendu de La Balme édifié en 1837, nécessite d´être remplacé. Un concours pour sa reconstruction est lancé en 1910. Le projet en béton armé, utilisant le système Hennebique, présenté par l´entreprise Léon Grosse d´Aix-les-Bains est retenu. Des expériences sur modèle réduit en verre, destinées à mesurer les tensions, sont menées en 1912 par l´ingénieur des Ponts et Chaussées Augustin Mesnager ; ce procédé est devenu depuis classique. L´acte de soumission pour l´exécution des travaux est passé avec l´entrepreneur le 1er décembre 1913. Implanté légèrement à l'amont de l'ancien pont suspendu (dont il semble réutiliser une culée), l'ouvrage mis en service en 1914 constitue alors le premier pont entièrement en béton armé sur le Rhône. C´était un ouvrage audacieux pour l´époque du fait du surbaissement important de son arche. Ce pont est détruit en juin 1940, par nécessité militaire (en 1913 un dispositif de mine à installer dans le pont avait été proposé, à des fins défensives, par le Génie). Une reconstruction est rapidement décidée mais le nouveau pont ne sera pas édifié à l'emplacement de ce pont en béton armé. Ses travaux de démolition sont confiés à l´entreprise Joya-Chabert.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1913, daté par source
Auteur(s) Auteur : Grosse Léon, maître d'oeuvre, attribution par source
Auteur : Joya-Chabert, entrepreneur, attribution par source
Personnalité : Mesnager Augustin, personnage célèbre

L'ancien pont en béton armé de La Balme était établi au débouché du défilé de Pierre-Châtel, à 450 m en aval du pont en arc maçonné actuel. Il s'agissait d'un pont en arc. Son arche unique, très surbaissée, avait une portée de 95 m. Le tablier en béton armé, à arcs continus dits encastrés, d´une largeur totale de 8,30 m, portait une chaussée de 6 m et deux trottoirs de 1,15 m. Sur le terrain, en rive gauche, l'avancée en pierre de taille - déjà signalée comme vestige de la culée sud du pont suspendu antérieur -, constitue les vestiges de la culée sud du pont.

Murs pierre
béton armé
pierre de taille
Typologies pont en arc ajouré
États conservations détruit, vestiges

Ouvrage faisant partie du test.

Statut de la propriété propriété publique (?)

Annexes

  • Eléments descriptifs; extr. du Cahier Reconstruction du pont (Conseil Général de la Savoie. Direction des routes et des ouvrages d´art) :

    Pont en béton armé ; voûte pleine en béton armé de 95 m d´ouverture ; flèche de 9 m ; largeur 6,70 m ; épaisseur continue de 0,75 m d´une culée à l´autre.

    Tablier en béton armé de 8,30 m de largeur totale : chaussée de 6 m et 2 trottoirs de 1,15 m.

    Culées : les retombées des voûtes sont encastrées dans le rocher calcaire.

    Membrures du tablier : trois cours de longerons principaux correspondant aux trois cours de plateaux et aux trois parois verticales ; quatre longerons intermédiaires intercalés par deux entre les longerons principaux ; poutres maîtresses principales espacées de 3,40 m reposant sur les poteaux et les parois verticales : deux longerons extérieurs sous trottoirs portés par des consoles espacées de 3,40 m.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Savoie. Série S 1230. Ponts et Chaussées, pont de Yenne. Plans Léon Grosse. 1910

  • AD Savoie. 15S PC 8. Reconstruction du pont de la Balme. 1908-1915

  • AD Savoie. Série 27S. PC 2, Ponts et Chaussées, pont de la Balme. 1865-1909

    PC 2. Pont de la Balme. 1865-1909
  • AD Savoie. 31S 31. Pont de La Balme, reconstruction. 1902-1916

  • Conseil Général de la Savoie. Direction des routes (Chambéry). Service ouvrages d´art. Archives non cotées

    Reconstruction du pont de la Balme : dessins ; notes de calculs
Documents figurés
  • Schéma du modèle en verre [Expériences sur modèle réduit en verre coulé] / M. Mesnager, août 1912. Dessin au trait (AD Savoie, 15S PC 8)

  • Dessins pour reconstruction du pont de La Balme : Pont en béton armé sur le Rhône à la Balme/ G. Munier (L'Entreprise Générale Industrielle), s.d. Dessin au trait, coupes, 31 x 62 cm (AD Savoie. 15S PC 9, chemise : La Balme, projet définitif)

  • [Projet Hennebique, à arcs continus dits encastrés. Profil en long] / Hennebique, janvier 1908. Dessin au trait (AD Savoie, 31S 31)

  • Défilé du Rhône à Pierre-Châtel (Ain) / Moumarché phot., [s.d.]. 1 photogr. : n. et b. (BnF - Estampes : Va 1, t. 4, Microfilm H. 106507) Notes : Extr. d´ouvrage (non déterminé), partie II : Le cours du Rhône. Petit texte imprimé sous la photo.

  • Tableau d´assemblage du plan cadastral parcellaire de la commune de La Balme / 1:10000. 1921. 1 plan : en coul. (AD Savoie, 3 P 7027)

  • La Balme - Section A1 / 1:1000. 1921. 1 plan : en coul. (AD Savoie, 3 P 7027 A1)

  • Route de Belley à Yenne - Le Pont de la Balme / Librairie Montbarbon édit. Belley : Librairie Montbarbon, 1914-1923. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (AD Ain. Série Fi, CP5767821) Notes : a voyagé le 25/06/1923

  • Route de Belley à Yenne le Pont de la Balme / Librairie Montbarbon édit. Belley : Librairie Montbarbon, [après 1914]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (AD Ain. Série Fi, CP5767822)

  • Environs de Belley (Ain) - Pont de la Balme / Galeries Réunies édit., [après 1914]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (AD Ain. Série Fi, CP5767823)

  • [Pont de la Balme]. [Après 1914]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (AD Ain. Série Fi, CP5767824) Notes : repro.

  • Le Pont de La Balme et les batteries basses de Pierre-Chatel / Bernard phot. édit. Belley : Bernard, [ca 1913]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (AD Ain. Série Fi, CP5767868) Notes : timbre et tampon ; a voyagé en 1914

  • 3348. Yenne - Le Rhône à la Balme. 1914-1930. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (Savoie pittoresque) (AD Ain. Série Fi, CP5767871) Notes : a voyagé en 1930

  • 3346. Environs d'Yenne - Le pont de la Balme. [Après 1913]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (Collection particulière)

  • La Balme - Construction d'un nouveau Pont sur le Rhône, en Ciment armé / Reveyron édit. Yenne : Reveyron, [1913]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (Collection particulière)

  • 3196. Pont en Béton Armé de la Balme sur le Rhône (Ain Savoie). Longueur 95 mètres - Flèche 9 mètres. Les Gorges et le Fort de Pierre-Châtel. [Après 1913]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (Collection particulière)

  • 3347. Environs d'Yenne - Le Pont de La Balme. [1914]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (Collection particulière)

  • 28. Environs de Yenne - Le Pont de la Balme - Le plus audacieux du monde entier (95 m.) - Le Rhône. [Après 1914]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (La Savoie touristique) (Collection particulière)

  • 35. Environs d'Yenne (Savoie). Le Pont de la Balme, le plus audacieux du monde entier (95 mètres). Le Rhône / L. Grimal édit. Chambéry : Grimal, [après 1914]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (Collection particulière)

  • 3196. Pont en Béton Armé de la Balme sur le Rhône (Ain - Savoie). Longueur 95 mètres, flèche 9 mètres. Les gorges et le Fort de Pierre-Châtel / Grimal édit. Chambéry : Grimal, 1914-1942. 1 impr. photoméc. (carte postale) : coul. (MdFR. Collection Rondeau, CP RON B0013) Notes : a voyagé le 09/10/1942 ; colorisée

  • La Balme - Le pont sur le Rhône / P. Perrin édit. Les Avenières : Perrin, 1914-1932. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (La Savoie touristique) (MdFR. Collection Rondeau, CP RON 0013) Notes : a voyagé le 13/05/1932 ; timbre et tampon

  • Route de Belley à Yenne - Le Pont de la Balme / Librairie Compagnon édit. Belley : Librairie Compagnon, 1914-1930]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (MdFR. Collection Rondeau, CP RON 0025) Notes : a voyagé le 01/01/1930

  • 3196 - Pont en Béton Armé de la Balme sur le Rhône (Ain Savoie). Longueur 95 mètres - Flèche 9 mètres. Les Gorges et le Fort de Pierre-Châtel / Grimal édit. Chambéry : Grimal, [après 1914]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (MdFR. Collection Dürrenmatt, CP DUR 1577)

  • 0287. Virignin (Ain) - Le Pont de la Balme sur le Rhône. Vue prise du Fort de Pierre-Châtel. 1914-1925. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (Les jolis coins de Savoie) (MdFR. Collection Rondeau, CP RON 0063) Notes : a voyagé le 03/11/1925 ; vue verticale

  • 1133. Environs de Yenne (Savoie). Défilé du Rhône et pont de la Balme, au-dessus Pierre-Châtel / L. Marcellin phot. Belley : Marcellin, 1914-1932. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (MdFR. Collection Rondeau, CP RON 0395) Notes : a voyagé le 04/08/1932

  • 35. Environs d´Yenne (Savoie). Le Pont de la Balme, le plus audacieux du monde entier (95 mètres). Le Rhône / L. Grimal édit. Chambéry : Grimal, [après 1914]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (MdFR. Collection Dürrenmatt, CP DUR 964)

  • 3346. Environs d´Yenne. Le Pont de la Balme. [Après 1914]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (MdFR. Collection Dürrenmatt, CP DUR 1794)

  • La Balme - Le pont sur le Rhône / P. Perrin édit. Les Avenières : Perrin, 1914-1932. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (La Savoie touristique) (AD Savoie. 2 Fi 3354) Notes : a voyagé le 20/08/1932 ; timbre et tampon

  • [Virignin, Pont de la Balme, Pierre-Châtel]. [S.d.]. 1 photogr. pos. : n. et b. (AD Ain. Fonds Coste, 31 Fi 18)

  • [Léaz. Pont de chemin de fer de Longeray, ligne de Bellegarde à Annemasse] / Jean Lanaud phot., 1936-1977. 1 photogr. pos. : n. et b. ; 30 x 40 cm (AD Ain. Fonds Lanaud, 12 Fi 1/19)

  • [Virignin. Pont de la Balme sur le Rhône, cluse de Pierre Châtel] / Jean Lanaud phot., 1936-1977. 1 photogr. pos. : n. et b. ; 24 x 30 cm (AD Ain. Fonds Lanaud, 12 Fi 2/117)

  • La Balme (Savoie) - Tableau d´assemblage / 1:10000. 1943-1988. 1 plan : en noir (AD Savoie, 3 P 7028)

  • La Balme (Savoie) - Section A dite du Chef Lieu - 1ère feuille / 1:1 000. 1943-1988. 1 plan : en noir (AD Savoie, 3 P 7028 A1)

Bibliographie
  • BROCARD, Maurice. L'Ain des grands ponts. Ain. Rhône. Valserine. Saône. Lyon : Editions de la Tour Gile, [D.l. 1993]

    p. 97 et ill. p. 99
  • LAGIER-BRUNO, Lucien (dir.). Construction d´un pont en pierre (Le pont de La Balme). Bibliothèque de Travail, 10 juillet 1959, n° 438

    p. 1
  • PIERRE, B. Un exemple d´emploi de la pierre de taille dans la construction des ouvrages d´art. Le Pont de La Balme sur le Rhône. Travaux, février 1946, 30e année, n° 136

    p. 65
  • PAILLARD Philippe (dir.). Histoire des communes savoyardes. Tome 1 : Chambéry et ses environs. Le Petit Bugey. Roanne Le Coteau : éditions Horvath, s.d. [D.l. 1982]. 477 p.

    p. 383
  • PRADE, Marcel. Les grands ponts du monde, première partie : Ponts remarquables d'Europe. Poitiers : Brissaud, [1990] (Collection Art et Patrimoine ; 7)

    p. 225
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Havard Isabelle - Decrock Bruno