Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Pont autoroutier de Croix Luizet

Dossier IA69006546 inclus dans Présentation de l'étude des points de franchissement du Rhône en région Rhône-Alpes réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

Précision dénomination pont autoroutier
Appellations pont de Croix Luizet
Dénominations pont
Aire d'étude et canton Rhône-Alpes - Villeurbanne
Hydrographies Rhône; canal de Jonage
Adresse Commune : Villeurbanne
Lieu-dit : 69 Villeurbanne
Adresse : A. 42

L'ouvrage sur le canal de dérivation de Jonage à Villeurbanne est constitué de deux ponts juxtaposés. L´ensemble porte aujourd'hui l'autoroute n° 42, mais avant la construction du pont juxtaposé en amont, le premier pont semble avoir soutenu la R.D. 6. Ils ont tous deux ont été mis en oeuvre par le Ministère de l´Équipement et du Logement - Direction départementale du Rhône et édifiés par la Société Générale d´Entreprises. Le premier ouvrage a été exécuté entre décembre 1968 et décembre 1970. Le second ouvrage qui lui est adjoint a été réalisé de mai 1971 à juillet 1972 après démolition de l'ancien pont métallique, sans doute l'ancien pont de l'aménagement primitif de Cusset, dit pont de la Porte de Vaulx. Les piles ont été fondées à sec sur un blocage de béton. Les caissons ont été construits "en encorbellement par voussoirs de 2,25 m et 3 m de long, coulés en place à l'aide d´équipages mobiles".

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1968, daté par travaux historiques
1971
Auteur(s) Auteur : Société Générale d´Entreprises,
Société Générale d´Entreprises
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par travaux historiques

Le pont de l'A. 42, implanté sur la commune de Villeurbanne - au quartier Croix-Luizet qui lui donne son nom -, franchit le canal de Jonage juste en aval du pont routier de la R.D. 6. L'ouvrage de 120 m de long comporte trois travées (28,50 m - 63 m - 28,50 m). Il est constitué de deux tabliers bicaisson (étrésillonnement métallique) en béton précontraint, appuyés chacun sur deux piles de forme trapézoïdale. Chaque tablier de 13,90 m de large porte une chaussée unidirectionnelle de 12 m à trois voies de circulation (2 x 3 au total), bordée d'un muret en béton. Le tablier aval dispose en plus d´un large passage piéton ou cyclable vers l'aval, desservi par un escalier. L'ouvrage est cerné de parapets métalliques et doté d'un éclairage. En rive gauche, on compte une travée de rive passante, constituée par un pont-dalle en béton, permettant le passage d´une voie sur berge.

Murs béton
béton précontraint
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier droit, en maçonnerie
Typologies pont à poutre cintrée à travées continues

Repérage carto. Il semble exister une confusion sur la dénomination de Croix-Luizet entre ce pont et le pont amont de la R.D. 6. Ce pont autoroutier porte bien l'appellation de Croix-Luizet (pancarte sur le pont).

Statut de la propriété propriété publique (?)

Références documentaires

Bibliographie
  • Pont de Croix-Luizet . Bulletin annuel de l´Association Française des Ponts et Charpentes, 1971-1972, p. 115-117

  • Site internet Structurae. Pont de Croix-Luizet. [en ligne]. Accès internet : <URL : http://fr.structurae.de/structures/data/index.cfm?ID=s0016403>

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Havard Isabelle - Decrock Bruno