Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Monument aux grands hommes de l'école de la Martinière

Dossier IM69001370 réalisé en 2009

Fiche

Dénominations monument
Titres Aux grands hommes de l'école de la Martinière
Aire d'étude et canton Rhône-Alpes - Lyon 1er canton
Adresse Commune : Lyon 1er
Adresse : Lycée La Martinière , 18 place Gabriel Rambaud
Emplacement dans l'édifice place Rambaud face à l'entrée

Monument érigé à la l'initiative de la société des anciens élèves de la Martinière, présidée par Tobie Robatel, et inauguré le 10 décembre 1911. Selon deux sources (l'une reprenant l'autre), les bronzes auraient été fondus en 1942 et refaits à l'identique en 1959. Toutefois ces deux sources mentionnent, de façon tout à fait erronée, Foyatier comme auteur du monument (par confusion vraisemblablement avec celui du Major dans le cloître).

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1911
Lieu d'exécution Édifice ou site : Rhône-Alpes, 69, Lyon
Auteur(s) Auteur : Dubuisson Joseph, architecte
Auteur : Textor Charles, sculpteur
Personnalité : Martin Claude, modèle
Personnalité : Dupasquier Gaspard-Alphonse, modèle
Personnalité : Tabareau Charles-Henri, modèle
Personnalité : Dupasquier Louis-Gaspard, modèle

Plan centré, un emmarchement ; protégé par une barrière métallique aux angles coupés ornés de la lettre M.

Catégories sculpture
Matériaux marbre
bronze
fer
Précision dimensions

dimensions non prises

Iconographies personnage
en buste
médaillon
Précision représentations

Chaque face est consacrée à un personnage emblématique de l'institution : à l'Est, Claude Martin le fondateur ; au Sud, Gaspard-Alphonse Dupasquier professeur de chimie ; à l'Ouest, Charles-Henri Tabareau professeur de mathématiques ; au Nord Louis-Gaspard Dupasquier professeur de dessin. Les bustes (à l'Est et à l'Ouest) comme les médaillons (au Nord et au Sud), à l'effigie de chaque personnage, sont enrichis d'une inscription sur piédroit rappelant les mérites et les dates de la personne. Sur le socle du monument, une plaque de bronze illustre, pour chaque enseignant, les méthodes pédagogiques développées pour l'enseignement de leur spécialité. Sur la face du major Martin figure la plaque commémorant l'inauguration du monument le 10 décembre 1911. § personnage ; en buste ; médaillon

Inscriptions & marques inscription concernant le titre
plaque signalétique
inscription donnant l'identité du modèle
Précision inscriptions

Face Est : au sommet LABORE / CONSTANTIA. Sur le buste, ruban JE DONNE ET JE LEGUE. Sur le piédroit CLAUDE MARTIN / FONDATEUR / DE / LA MARTINIERE / NE A LYON / LE 7 JANV 1735 / MORT A LUCKNOW / LE 13 SEPT 1800 Plaque sur socle : LA PENSEE CREATRICE DE LA MARTINIERE / A ÉTÉ DE FONDER UNE GRANDE ÉCOLE OÙ LE FILS DE L'OUVRIER : PÛT ACQUÉRIR LES CONNAISSANCES DES SCIENCES APPLIQUÉES / QUI EN MÊME TEMPS QU'ELLE ENNOBLISSENT LES PROFESSIONS / MANUELLES ÉLÈVENT SOUVENT CEUX QUI LES PRATIQUENT AU RANG / DES HOMMES LES PLUS UTILES AU PAYS H. TABAREAU 1865 CE MONUMENT / ERIGE PAR SOUSCRIPTION SUR L'INITIATIVE DE LA SOCIÉTÉ DES ANCIENS ÉLÈVES DE LA MARTINIÈRE / ET DE SON PRÉSIDENT TOBIE ROBATEL / ET SOUS LE PATRONAGE DE MR EDOUARD HERRIOT MAIRE DE LYON / A ÉTÉ INAUGURÉ LE 10 DÉCEMBRE 1911 Face Sud : au sommet CHIMIE. Médaillon : GASPARD-ALPHONSE DUPASQUIER. Sur le piédroit : GASPARD-ALPHONSE / DUPASQUIER / PROFESSEUR DE CHIMIE / A L'ÉCOLE DE MÉDECINE / ET À LA MARTINIÈRE / MÉDECIN / DE L'HÔTEL DIEU / ANCIEN PRÉSIDENT / DE L'ACADÉMIE / DES SCIENCES ET BELLES LETTRES / ET ARTS DE LYON / 1793-1848. Plaque sur socle : ENSEIGNEMENT DE LA CHIMIE / ORGANISÉ À LA MARTINIÈRE OPAR ALPH. DUPASQUIER. Face Ouest : au sommet MATHÉMATIQUES. Autour du buste CHARLES-HENRI TABAREAU. Sur le piédroit : CHARLES-HENRI TABAREAU / CRÉATEUR DE L'ÉCOLE DE LA MARTINIÈRE / ET DE SON ENSEIGNEMENT / DOYEN DE LA FACULTÉ / DES SCIENCES / MEMBRE DE L'ACADÉMIE / DES SCIENCES BELLES LETTRES / ET ARTS DE LYON / ANCIEN OFFICIER DU GÉNIE / 1800-1866. Plaque sur socle : METHODE TABAREAU / ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES À LA MARTINIÈRE Face Nord : au sommet DESSIN. Autour du médaillon LOUIS-GASPARD DUPASQUIER. Sur le piédroit LOUIS-GASPARD / DUPASQUIER / PROFESSEUR / DE DESSIN / À L'ÉCOLE / LA MARTINIÈRE / ARCHITECTE / DU GOUVERNEMENT / MEMBRE DE L'ACADÉMIE / DES SCIENCES / BELLES LETTRES ET ARTS / DE LYON / 1800-1870. Plaque de bronze METHODE DUPASQUIER / ENSEIGNEMENT DU DESSIN ET DU MODELAGE.

États conservations bon état
Statut de la propriété propriété d'un établissement public
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Bibliographie
  • Patrice Béghain, Bruno Benoit, Gérard Corneloup, Bruno Thévenon, Dictionnaire historique de Lyon. - Lyon, Editions Stéphane Bachès, 2009. - 1 vol., 24,5 cm, 1504 p., ill. NB et coul.

    p. 1276.
  • CD Rom "A nos grands hommes. La sculpture publique française jusqu'à la seconde guerre mondiale à travers la carte postale", s.d., (c) musée d'Orsay-INHA-France Debuisson-Laurent Chastel

  • Site Internet www.e-Monumen.net. Base de données géolocalisée du patrimoine monumental et étranger. Association Réseau international de la fonte d'art, Paris, 2010.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Dandel Elisabeth
Elisabeth Dandel

Inventaires de lycées de la région Rhône-Alpes : Gabriel-Faure à Tournon-sur-Rhône, La Martinière à Lyon, Champollion à Grenoble, Plaine de l'Ain à Ambérieu-en-Bugey (2009-2011) ; Jean-Puy à Roanne, Claude-Fauriel à Saint-Étienne (avec Frederike Mulot), Claude-Berthollet à Annecy, Claude-Vaugelas à Chambéry, Olivier-de-Serres à Aubenas, Émile-Loubet à Valence, Robert-Doisneau à Vaulx-en-Velin (avec Frederike Mulot), Pierre-du-Terrail à Pontcharra (avec Frederike Mulot).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.