Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Lycée Pierre-Brossolette

Dossier IA69007751 réalisé en 2017

Fiche

Parties constituantes non étudiées cour, gymnase, logement
Dénominations lycée
Aire d'étude et canton Rhône-Alpes - Villeurbanne
Adresse Commune : Villeurbanne
Adresse : 161 cours Emile-Zola
Cadastre : 2016 BD 57

Le lycée est construit entre 1963 et 1965 à l'initiative du maire de Villeurbanne, Etienne Gagnaire, s'inscrivant dans une forte tradition villeurbannaise qui vise à promouvoir l’identité de la cité. Il s'agit donc à l'origine d'un établissement municipal, nationalisé en 1973.

Situé à proximité du quartier emblématique des Gratte-Ciel, il est érigé sur des parcelles acquises par la Ville à partir de 1957 auprès d'entreprises industrielles (MOULIN, C., s.d.). Les architectes retenus pour la maîtrise d’œuvre sont Georges Degaine et Marcel Salagnac, lequel est agréé par le ministère de l’Éducation nationale. L'étude préalable est commandée aux architectes en décembre 1961, le contrat signé le 9 mars 1962 et l'avant-projet est présenté au conseil municipal le 23 juillet 1962 (AC Villeurbanne, 1 M 67). Le financement doit être assuré pour moitié par l’État, mais en raison de dépassements du budget initialement voté, la Ville en financera au total les 2/3. Le devis pour travaux de terrassement, maçonnerie et béton armé est établi le 31 mai 1963. En 1964 a lieu la deuxième tranche de travaux, comprenant les menuiserie bois et métalliques, fermetures, parquets, plâtrerie, peinture, plomberie, chauffage et sanitaires (Ibid, Marché de travaux de construction, 1963-64).

Le lycée accueille ses premiers élèves en septembre 1965, mais n'est inauguré que l'année suivante, le 17 avril 1966 (AC Villeurbanne, 4 R 24 ; Bulletin municipal officiel n°361, mars-avril 1966, p. 677-680). A cette occasion, il prend le nom de Pierre-Brossolette, figure majeure de la Résistance.

Un lycée ouvert sur la ville

Des photographies anciennes tout comme les plans des architectes conservés aux Archives municipales de Villeurbanne montrent un lycée entièrement ouvert sur la ville, à laquelle il est entièrement intégré par des circulations qui permettent aux passants de le traverser pour se rendre d'un point à un autre du quartier dans lequel il est implanté. C'est reprendre à l'échelle de la ville nouvelle le principe ancien de la traboule lyonnaise. Par leur implantation, les bâtiments et les perspectives qu'ils créent se comprennent ainsi comme des éléments structurels de la cité. Au fil du temps, le lycée s'est petit à petit refermé et "déplacé" en retrait du cours Emile-Zola, depuis lequel il était à l’origine largement visible, à la fois par la mise en place d'une clôture métallique, puis par la création d'espace arborés et plantés entre la voirie et l'entrée proprement dite du lycée, qui en cachent la vue depuis la rue.

Le lycée devant être reconstruit en 2018 dans le cadre du projet de renouvellement urbain du quartier des Gratte-Ciel, les bâtiments actuels doivent être démolis.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle , daté par source, daté par travaux historiques
Dates 1965, daté par source, daté par travaux historiques

Auteur(s) Personnalité : Gagnaire Etienne,
Etienne Gagnaire

Maire de Villeurbanne (Rhône)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par travaux historiques
Auteur : Degaine Georges, architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Salagnac Marcel-Xavier, architecte, attribution par travaux historiques

Ensemble de 4 bâtiments disposés autour d'une cour qu'ils bordent. Dans le bâtiment principal, à l'ouest : salles de classe, d'étude, restaurant scolaire et cuisines ; au nord : gymnase ; à l'est : bâtiment de l'administration ; au sud, perpendiculairement au bâtiment principal : conciergerie et logements de fonction. Le mur sud du bâtiment principal porte un décor de panneaux de lave émaillée (étudié).

Le bâtiment principal et celui des logements s'élèvent sur 5 niveaux. Le bâtiment de l'administration a un rez-de-chaussée surélevé et 1 étage carré. La porte d'entrée est traitée avec une certaine monumentalité : encadrement saillant, perron. Le gymnase s'élève sur 2 niveaux.

L'ensemble est construit en béton armé pour les structures portantes et coffré deux faces pour tous les autres mur. Les murs extérieurs sont à ossature béton armé avec linteau et chaînage, et remplissage en allèges préfabriquées. Ces dernières portent en façade un revêtement en mosaïque de type "ceralux", de 3 couleurs différentes selon les bâtiments : rouge, jaune ou gris. Les escaliers sont rampe sur rampe, en béton armé avec chape ciment sur les contremarches et les marches pour les niveaux sous-sol/rez-de-chaussée ; à tous les autres niveaux, les escaliers sont en béton armé brut de décoffrage avec réserve permettant la pose de granito préfabriqué.

Utilisation de revêtements pierre dans le bâtiment de l'administration, les logements et la conciergerie ; les dallages et plinthes sont en comblanchien moucheté.

Murs béton béton armé enduit
béton carrelage mural en céramique
Toit zinc en couverture
Étages sous-sol, 4 étages carrés
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à deux pans croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre, escalier tournant à retours sans jour, en maçonnerie

Autres organes de circulations ascenseur
Jardins arbre isolé, groupe d'arbres
États conservations bon état, menacé
Techniques mosaïque
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Villeurbanne : 1 M 67. Pièces relatives aux architectes ; dossier d'exécution des travaux par lots : bordereaux de prix, cahiers des charges, devis ; marché de travaux ; pièces relatives aux dépenses et aux recettes, 1961-1968.

    AC Villeurbanne : 1 M 67
  • AC Villeurbanne : 2 D 144. Enseignement secondaire, 1965-1977

    (liste d’acquisition de matériel prévu au budget de 1967)

    AC Villeurbanne : 2 D 144
  • AC Villeurbanne : 4 R 24. Inauguration du groupe scolaire Jean-Moulin et du Lycée Pierre-Brossolette, 1966

    AC Villeurbanne : 4 R 24
Documents figurés
  • Lycée Pierre Brossolette - construction du lycée : plans, coupes, élévations / Degaine Georges, Salagnac Marcel-Xavier architectes. 46 Dess., 1963 (AC Villeurbanne, 1 M 66)

    AC Villeurbanne : 1 M 66
  • [Le lycée Pierre-Brossolette] / Photographie universitaire Rayjane, ca 1965. 3 tirages n. et b., 10,5 x 15 cm (cartes postales) : l'entrée du lycée, le bâtiment principal, le gymnase (A Lycée Pierre-Brossolette Villeurbanne)

    A Lycée Pierre-Brossolette Villeurbanne : non coté
  • Le lycée Pierre-Brossolette en 1970 / CI Macon. 1 impr. photoméc. couleur (carte postale), 1970 (AC Villeurbanne, 2 Fi 491)

    AC Villeurbanne : 2 Fi 491
Bibliographie
  • MOULIN, Catherine. Lycée Pierre-Brossolette : premières années. [en ligne ; sans date]. Accès internet : URL <http://lerizeplus.villeurbanne.fr/arkotheque/client/am_lerize/encyclopedie/fiche.php?ref=102> , consulté le 20 avril 2017

© Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Guégan Catherine