Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hôtel dit Maison Basse des Sires de Villars

Dossier IA01000115 réalisé en 1991

Fiche

Appellations Maison Basse des Sires de Villars
Parties constituantes non étudiées jardin, cour
Dénominations hôtel
Aire d'étude et canton Trévoux
Adresse Commune : Trévoux
Adresse : 33 rue du Gouvernement
Cadastre : 1823 B 473 ; 1984 AD 262

Cet hôtel appelé maison basse des sires de Villars marque le lieu de résidence ou les anciens seigneurs de Trévoux s'étaient installés après avoir délaissé leur château au 14e siècle ; on suppose que c'est dans ce périmètre que s'est installé le premier atelier de fabrication de la monnaie, à partir de 1414 ; l'édifice actuel, dont la date de construction reste inconnue, vestige de chapiteau médiéval, a été modifié dans le 4e quart du 15e siècle ou le 1er quart du 16e siècle par Pierre de bourbon et Anne de Beaujeu (mariés en 1474, l'un mort en 1503, l'autre en 1522) , après que pierre II obtienne l'apanage de la Dombes en 1475 : les ouvertures, la cour intérieure, l'escalier en vis et l'oriel orné des initiales A.P. (Anne et Pierre) , sont de cette époque ; la gravure d'Israël Sylvestre présente un édifice monumental crénelé et surmonté d'un beffroi ; au 18e siècle l'hôtel devient résidence des Bellet de Tavernost, dont Nicolas, conseiller au parlement de Dombes en 1690, 1er président à partir de 1727, puis François Elisabeth, avocat général en 1757 ; de cette époque datent les ouvertures de la façade sur jardin, les lambris des salons et une cheminée ; le sondage, effectué dans la salle B, a permis de constater qu'il s'agissait d'esquisses pour la mise en place des lambris ; en 1793 les créneaux et le beffroi sont démantelés, les blasons bûches ; l'hôtel subit de nouvelles modifications au 19e siècle, c'est probablement vers 1842 (matrices cadastrales) que l'escalier, installé dans la cour intérieure au 18e siècle, est prolongé par 2 volées à retours, que les cheminées et lambris des 1er et 2e étages sont modifiés ; en 1989 l'hôtel est acheté par la municipalité : le rez-de-chaussée est affecté à l'office du tourisme et le jardin réaménagé : (portail et mur de clôture sont détruits)

Période(s) Principale : limite 15e siècle 16e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : milieu 19e siècle
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu,

Hôtel en moellons crépis ; oriel en pierre de taille ; rez-de-chaussée vouté en berceau dont une voûte de type complexe : 4 berceaux brisés reposant sur un pilier commun ; voûte d'ogive dans la galerie sur cour et l'oriel aux 1er et 2e niveaux ; élévation sud à travées ; lanterne de la tourelle d'escalier à toit conique ; escalier tournant à retour avec jour dans la cour intérieure ; escalier en vis sans jour terminé par une tourelle d'escalier en vis sans jour ; lanterne en léger encorbellement sur rue

Murs calcaire
enduit
moellon
pierre de taille
Toit tuile creuse, tuile plate mécanique
Étages 2 étages carrés, étage de comble
Couvrements voûte en berceau
voûte de type complexe
voûte d'ogives
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
appentis
toit conique
croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie
escalier intérieur : escalier tournant à retours avec jour, en maçonnerie, suspendu
États conservations restauré
Techniques ferronnerie
menuiserie
sculpture
fonderie
Représentations coquille fleur feuillage armoiries ordre composite lys
Précision représentations

chiffre ; coquille, fleur, feuillage ; chiffre, armoiries, ordre composite ; lys" § "sujet : enroulement forge, support : garde-corps ; sujet : motifs rocailles sculptés, panneaux chantournés, support : cheminées et lambris ; sujet : A.P., blasons, chapiteau sculptés, support : oriel ; sujet : fleurs de lys en relief, support : plaque de cheminée

Statut de la propriété propriété publique
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH, 1991/07/22
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Hartmann-Nussbaum Simone