Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Fonts baptismaux

Dossier IM42001640 réalisé en 2006

Fiche

Á rapprocher de

Dénominations fonts baptismaux
Aire d'étude et canton Montbrison
Adresse Commune : Roche
Emplacement dans l'édifice Travée du clocher

Les fonts baptismaux de Roche portent la date 1553, gravée sur le tympan (dans le remplage en forme de coeur ; gravure très peu profonde et peu lisible). Ils sont contemporains de la construction de l'église, dont ils donnent une version réduite du portail occidental. La plinthe est sans doute un ajout ou une réfection du 19e siècle, de même que la serrure et la polychromie des vantaux (peinture verte et marron sur la face principale, bleue sur le revers ; médaillons peints doré). Les extrémités des pinacles sont manquantes. Oeuvre classée MH au titre objet le 30 janvier 1934. Ces fonts baptismaux peuvent être comparés à ceux des églises paroissiales des communes limitrophes de Bard et Lérigneux ; ces derniers sont d'un style plus décoratif (moins architectural) et sont vraisemblablement l'oeuvre d'un artisan local. Le décor figuré y est plus fourni (grosses feuilles polylobées, têtes et visages humains) mais d'exécution maladroite. Le placard des fonts baptismaux de Roche est le seul à avoir conservé ses vantaux.

Période(s) Principale : 3e quart 16e siècle
Dates 1553
Auteur(s) Auteur : auteur inconnu

Fonts baptismaux architecturés à l'image d'un portail : arc brisé avec voussure à un rouleau, décor en bas-relief sur l'extrados, tympan à remplage en bas-relief, ébrasements bordés de pilastres surmontés de pinacles à crochets, soubassement à moulures prismatiques. Le placard des fonts baptismaux est fermé par deux vantaux en bois à pentures extérieures en fer forgé fixé. Chaque vantail est formé de deux planches articulées (en noyer ? Les planches ne sont pas de très bonnes qualité (noeuds) ; assemblage à clous ou chevilles) : un premier montant étroit, à décor géométrique, puis un panneau ajouré en partie haute et plein en partie basse (décor en bas-relief), orné de médaillons en demi-relief (décor peint et peint doré). Une serrure pourvue d'un verrou plat permet de fermer le placard (elle est rapportée et montée à l'envers). Sur le soubassement au-dessous du placard est fixée une plinthe en bois résineux (décor en bas-relief et peint doré). Le placard contient deux vasques en pierre : celle de gauche est carrée et très plate ; celle de droite est ronde, profonde et sans évacuation.

Catégories sculpture, menuiserie ébénisterie
Structures à niche encastré pilastres, 2 battants, 2
Matériaux granite, décor en bas-relief (réseau)
bois, ajouré, peint, décor en bas-relief, décor en demi-relief, décor rapporté, peint faux or
Précision dimensions

h = 445,5 ; l = 285. Dimensions totales. Dimensions des vantaux : h = 118, l = 132.

Iconographies élément d'architecture, pilastre, pinacle, fronton
ornement à forme architecturale, à rinceaux, à remplage flamboyant, piastres
figures, en médaillon, en buste, homme, femme
Précision représentations

Niche architecturée en forme d'arc brisé, encadrée de pilastres surmontés de pinacles à crochets ; feuilles de choux rampants sur l'extrados de la voussure ; tympan à remplage aveugle constitué de deux arcs trilobés et un coeur. Décor des vantaux : partie étroite, pilastres ornés d'umbos (un au centre, deux demis aux extrémités) ; partie large à deux registres : partie supérieure ajourée avec arcatures à colonnettes torses et réseau de quadrilobes timbrés de fleurettes, encadrant un médaillon ; partie inférieure pleine avec un médaillon encadré de volutes sur le vantail gauche et de dauphins affrontés sur celui de droite. Les médaillons en demi-relief représentant des profils de personnages en buste et en vis-à-vis : vantail de gauche : guerrier barbu casqué en partie haute, empereur avec couronne de laurier en dessous ; vantail de droite : femme en partie haute et guerrier barbu casqué en dessous.

Inscriptions & marques date, gravée, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Date 1553 gravée dans le tympan.

États conservations oeuvre restaurée
manque
Précision état de conservation

Voir historique.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre objet, 1934/01/30

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Loire. Série 1111 VT 167 (Roche). Fonds Louis Bernard. Dossier de recensement des fonts baptismaux n°42.76.2404. Septembre 1976. Documentation : Th. Rochigneux in Forez Pittoresque. Description : fonts construits pour l´église en même temps que le clocher en façade. La reconstruction de l´église a du commencer par le clocher en 1530. Vers 1535. Sculpture montbrisonnaise.

  • Bibl. Diana. Fonds Brassart. Boîte Montbrison II (5080 à 5110) : cote 5098 : Roche - Eglise paroissiale - Baptistère . Note historique : "Département Loire - Arrondissement Montbrison - Commune Roche - Canton de Montbrison. Propriétaire la commune Monument : Baptistère de l´église - Emplacement exact : dans l´église paroissiale. Etendue de l´inscription : tout l´encadrement en pierre de taille et ce qui reste de portes en bois paraissant mériter d´être classés parmi les monuments historiques. Epoque de la construction : XVIe siècle. Etat de conservation : Bon mais recouvert de peintures variées - les portes ont été peintes en faux bronze. Documents graphiques et photographiques annexés - 1 photographie des portes. Renseignements bibliographiques : Le Forez Pittoresque page 285." Donnés envoyées le 21/12/1922. Description sommaire du monument : "Spécimen le mieux conservé des fonts baptismaux dont il reste plusieurs exemplaires dans notre montagne. Ils se composent de grandes arcatures en pierre avec pinacles encadrant une armoire pratiquée dans la muraille. A Roche les portes anciennes existent encore au moins en partie (v. photographie ci-jointe ). Ce morceau de sculpture sur bois, d´un excellent mélange de motifs gothiques et de motifs de la Renaissance".

Documents figurés
  • Roche - Eglise paroissiale - Baptistère / Gabriel Brassart (?, photographe). 1 photogr. pos. : tirage sur papier argentique. 16,5x11,7 cm. 1er quart 20e siècle. Annexée à une note de 1922 sur la protection éventuelle des fonts baptismaux. (Bibl. Diana. Fonds Brassart. Boîte Montbrison II (5080 à 5110) : cote 5098).

Bibliographie
  • THIOLLIER, Félix. Le Forez pittoresque et monumental, histoire et description du département de la Loire et de ses confins, ouvrage illustré de 980 gravures ou eaux-fortes, publié sous les auspices de la Diana... Lyon : Imprimerie A. Waltener, 1889 (2 vol.)

    p. 285
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry