Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ensemble de deux ponts routiers, dont le pont routier de Savoie

Dossier IA01000515 inclus dans Présentation de l'étude des points de franchissement du Rhône en région Rhône-Alpes réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

HISTORIQUE

"Depuis fort longtemps, on a traversé le Rhône à Bellegarde ou dans ses environs, afin de se rendre dans les Etats de Savoie". On passait à Grésin sur un pont naturel ; à Bellegarde-sur-Valserine ce fut d'abord la passerelle d'Arlod, puis le pont de Lucey (second pont de Savoie) construit sur la Perte du Rhône.

Lorsque ces deux ponts sont détruits en juin 1940, Bellegarde ne peut pas rester sans communication avec la Haute-Savoie et un nouvel ouvrage est projeté (BROCARD, p. 77-78).

Les travaux débutés fin 1941, sont menés conjointement par l'Entreprise Joyat-Chabert et le 7e Génie d'Avignon. Son inauguration, le 21 janvier 1942, a donné lieu à une cérémonie en présence notamment de MM. Toubin ingénieur en chef des Ponts et Chaussées de la Haute Savoie, Vietti, ingénieur à Bellegarde, Bournique directeur de la papeterie Darblay, Milhau directeur aux Forces Motrices de Savoie, Pothier directeur des Etablissements Marion.

Le nouveau pont franchissait le Rhône au-dessus des anciennes usines électriques de la Société des Forces Motrices de Savoie ; côté Bellegarde, on y accédait par les rues Bertola, puis Viala ; il débouchait en Haute-Savoie sur l'ancienne route du pont de Lucey.

L'ouvrage de 37,50 m de long, de 50 tonnes, pouvait supporter une charge utile de 15 tonnes, sur une chaussée de 3 m de large (idem, p. 78).

Il s'agit sans doute de l'ouvrage métallique qui a été remonté à Pyrimont (voir notice Passerelle de Surjoux).

Ce pont métallique, probablement établi de manière provisoire, perdura jusqu'en 1949, date à laquelle est inauguré le pont actuellement visible. Ce dernier, constituant le quatrième pont de Savoie, est destiné à remplacer l'ouvrage métallique de 1942.

L'édification du barrage de Génissiat (mis en eau en février 1948) rendait nécessaire en effet de reconstruire un ouvrage plus en aval et surtout plus haut. Construit dès 1946 par l'Entreprise Coignet (architecte P. Bourdeix), le nouveau pont, peut-être achevé en 1948, est mis en service en 1949 (BROCARD, p. 78 ; MARREY, 1995, p. 160 ; MONTENS, p. 139 ; MARREY, 2004, p. 139 ; notice Structurae).

Portant la N. 508, le pont-route de Bellegarde, dit pont de Savoie, est un ouvrage en béton de 120,90 m de long, offrant un parement en pierre de taille. Il présente une grande arche centrale de 80 m (voûte parabolique du quatrième degré de 76,83 m d´ouverture et 26,96 m de flèche), constituée de deux anneaux jumelés en béton non armé. Le premier arc a été construit à l'aide d'un cintre en bois mis en place par rabattement ; le cintre du second a été mis en place par ripage. L'ouvrage comporte en rive droite un arc en plein cintre de 24 m d´ouverture, séparé de l'arche centrale par un pilier. Le tablier en béton armé est large de 7 m selon la plupart des sources (AD Rhône, 3959W 1743 ; BROCARD, p. 78 ; MARREY, 1995, p. 160 ; MONTENS, p. 139 ; MARREY, 2004, p. 139). La base CNR/Oasis, quant à elle, donne une largeur utile de 8,50 m avec une chaussée de 6 m et deux trottoirs de 1,25 m.

Brocard signale un autre pont à Bellegarde, un pont "privé" qui desservait la nouvelle usine électrique d'Eloise, de 1917-20 à 1948 date de sa suppression par la mise en eau du barrage de Génissiat (BROCARD, p. 78).

Précision dénomination pont routier
Appellations pont de Savoie
Dénominations pont
Aire d'étude et canton Rhône-Alpes - Bellegarde-sur-Valserine
Hydrographies Rhône
Adresse Commune : Bellegarde-sur-Valserine
Lieu-dit : 01 Bellegarde-sur-Valserine, 74 Eloise, Barmezas
Adresse : R.D. 1508
Précisions oeuvre située en partie sur le département 74
oeuvre située en partie sur la commune Eloise

La traversée du Rhône à Bellegarde-sur-Valserine ou dans ses environs apparaît ancienne. Après 1940 et la destruction de la passerelle d'Arlod et du pont de Lucey, la commune de l'Ain ne pouvant rester sans communication avec la Haute-Savoie, il est décidé de construire un nouveau pont. Menés par l'Entreprise Joyat-Chabert et le 7e Génie d'Avignon, les travaux commencent à la fin de l'année 1941. L'ouvrage inauguré le 21 janvier 1942 ne perdure cependant que jusqu'à 1949, date à laquelle il est démonté (il sera réinstallé entre Surjoux et Challonges en 1954 ; voir la notice n° IA01000521 du pont de Pyrimont - passerelle de Surjoux). La mise en eau du barrage de Génissiat (effective en 1948) rendait en effet nécessaire de reconstruire un pont plus élevé que le précédent. Destiné à remplacer celui de 1942, le nouveau pont, dit de Savoie, est le pont-route aujourd'hui visible. A l'étude dès 1944, construit de 1946 à 1948 par l'Entreprise Coignet (architecte P. Bourdeix), il est mis en service en 1949.

Oeuvre déplacée
Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1941, daté par travaux historiques
1946
Auteur(s) Auteur : Joya-Chabert, entrepreneur, attribution par travaux historiques
Auteur : Coignet, entrepreneur, attribution par travaux historiques
Auteur : Bourdeix Pierre, architecte, attribution par travaux historiques

Le pont de 1942, se situait en aval du débouché de la Valserine, soit à peu près l'emplacement de l'ancien pont de Lucey. Il s'agissait d'un pont métallique de 37,50 m de long, pesant 50 tonnes et supportant une chaussée de 3 m de large. Le pont actuel, à environ 300 m en aval du précédent, franchit le Rhône au niveau de la boucle formée par le fleuve à l'est de Bellegarde. Long de 121 m, il offre une arche centrale d'au moins 80 m de portée constituée de deux arcs en béton juxtaposés à tympans ajourés. Une ouverture en plein cintre percée dans la culée, forme arche latérale en rive droite. Le tablier en béton armé porte une chaussée à double sens de circulation de 6 m de large et deux trottoirs, bordés de parapets en pierre. L'ouvrage présente un revêtement en pierre de taille à léger bossage.

Murs métal
béton
pierre
bossage
béton armé
pierre de taille
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre : escalier droit, en maçonnerie
Typologies pont à poutre en treillis, pont en arc ajouré
États conservations bon état

Repérage carto. DC pour le pont de Savoie.

Statut de la propriété propriété de l'Etat
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Rhône. 3959 W 1743. Ponts sur le Rhône

    Reconstruction du pont de Bellegarde, 1944
Documents figurés
  • Elévation côté aval. 1944. Ech. 1:200 (extr. de : AD Rhône, 3959W 1743 : Reconstruction du pont de Bellegarde, 1944)

  • Bellegarde [multivue, comportant le pont routier de Bellegarde et le viaduc ferroviaire de Longeray]. [Milieu du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (AD Ain. Série Fi, CP40627) Notes : a voyagé

  • [Bellegarde-sur-Valserine : Rhône - Viaduc routier de Savoie]. [Après 1948]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (AD Ain. Série Fi, CP40656) Notes : repro.

  • [Bellegarde-sur-Valserine. Le pont de Savoie vu du viaduc]. 1950-1985. 1 photogr. pos. : n. et b. ; 13 x 18 cm (AD Ain. Fonds de la Société de presse et d´édition de l´Ain, 40 Fi 1 Bellegarde 1)

  • [Les bords du Rhône. Le viaduc routier de Savoie] / Michaux édit., [avant 1957]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (MdFR. Collection Rondeau, CP RON 0269)

  • [Bellegarde-sur-Valserine. Vue générale, Rhône et Valserine] / Roger Henrard phot., 1945-1960. 1 photogr. pos. : n. et b. ; 18 x 24 cm (AD Ain. Fonds Henrard, 14 Fi 9)

  • [Bellegarde-sur-Valserine. Vue générale, pont de Savoie] / Roger Henrard phot., 1945-1960. 1 photogr. pos. : n. et b. ; 18 x 24 cm (AD Ain. Fonds Henrard, 14 Fi 10)

Bibliographie
  • BROCARD, Maurice. L'Ain des grands ponts. Ain. Rhône. Valserine. Saône. Lyon : Editions de la Tour Gile, [D.l. 1993]

    p. 77-78, ill. p. 81
  • MARREY, Bernard. Les ponts modernes 20e siècle. [Paris] : Picard, 1995

    p. 160
  • MARREY, Bernard. Guide Rhône-Alpes de l´architecture du XXe siècle (1914-2003). Paris : Editions A. et J. Picard, Lyon : Union régionale des CAUE Rhône-Alpes, 2004

    Bellegarde, p. 139
  • MONTENS, Serge. Les plus beaux ponts de France. Paris : Bonneton, [D.l. 2001]

    p. 139
  • Compagnie Nationale du Rhône. Direction du Patrimoine Fluvial et Industriel. Pôle Fluvial. Base documentaire OASIS. Répertoire des ouvrages sur le Rhône

    n° 0214
  • Site internet Structurae. Pont route de Bellegarde. [en ligne]. Accès internet : <URL : http://fr.structurae.de/structures/data/index.cfm?id=s0003020>

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Havard Isabelle - Decrock Bruno