Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Christ en croix (croix de poutre de gloire)

Dossier IM42001654 réalisé en 2004

Fiche

Dénominations statue
Titres Christ en croix
Aire d'étude et canton Montbrison
Adresse Commune : Roche
Emplacement dans l'édifice au-dessus de l'entrée
travée du clocher

A. Lugnier place la commande et l'installation de ce Christ dans les "embellissements" qui ont fait suite à la reconstruction du choeur de l'église, en 1835-1838. Selon lui, ce crucifix aurait été sculpté et "peint à l'huile" à Lyon en 1840, pour la somme de 200 F. Un tref (poutre de gloire) en forme d'arc en anse-de-panier en fer forgé (décor : fise d'ovales ; frise de losanges et de cercles alternés ; grecques à la base ; inscription : O CRUX AVE SPES UNICA) est commandé en 1844 pour le soutenir au niveau de l'entrée du choeur : cette disposition est visible dur une carte postale de l'intérieur de l'église éditée au début du 20e siècle. L'arc a disparu, sans doute dans le 3e quart du 20e siècle, et le Christ, décapé, a été accroché au revers de la façade occidentale.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1840
Lieu d'exécution Édifice ou site : Rhône-Alpes, 69, Lyon
Auteur(s) Auteur : auteur inconnu

La statue du Christ est constituée d'une pièce de bois principale dans laquelle sont sculptés la tête, le corps et les jambes, et sur laquelle sont rapportés les bras et le noeud du périzonium. L'ensemble était peint ; la barbe et les cheveux sont soigneusement travaillés au ciseau. Le Christ est fixé (quatre clous) sur une croix en bois verni, sur laquelle est rapporté le titulus peint sur une planchette en forme de phylactère.

Catégories sculpture
Structures revers ébauché
Matériaux bois, en plusieurs éléments, décor en ronde-bosse, décor rapporté
Précision dimensions

h = 274. Dimension sans la croix

Iconographies Christ en croix
Précision représentations

Christ représenté mourant avec la tête inclinée à gauche, yeux mi-clos et bouche entr'ouverte. Le périzonium est noué sur la gauche du corps, avec un drapé tombant. La couronne d'épines est formée de trois branches écotées et entrelacées.

États conservations oeuvre restaurée
Précision état de conservation

Le bois a été décapé.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Documents figurés
  • COLONIE de SAINT-POLYCARPE à ROCHE (Loire) / Intérieur de l'église / 1ère moitié 20e siècle (affranchissement de 1936). 1 impr. photoméc (carte postale) : N&B. Coll. Part. L. Tissier.

Bibliographie
  • LUGNIER, Antoine. Cinq siècles de vie paysanne à Roche-en-Forez, Loire (1440-1940). Réimpression de l'édition de l'Imprimerie Dumas de 1962

    p. 289
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry