Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Lumière sur

Paysage du bassin-versant du Guiers

Une lecture plus administrative du bassin-versant du Guiers nous permet de distinguer 30 communes, 3 cantons et une frontière départementale avec l´Isère, ancienne frontière entre la France et les États de Savoie avant 1860. La question environnementale est présente avec la mise en place de deux contrats rivières (celui du Guiers et celui du lac d´Aiguebelette) et avec le Parc naturel régional de Chartreuse. Le zonage du parc est présent au sud du bassin-versant et concerne dix communes : Attignat-Oncin, La Bauche, Corbel, Les Échelles, Entremont-le-Vieux, Saint-Béron, Saint-Christophe, Saint-Franc, Saint-Pierre-d´Entremont, Saint-Pierre-de-Génébroz.

Le réseau hydrographique du bassin-versant savoyard du Guiers compte plus de 70 cours d´eau allant du simple nant à la rivière. Le cours d´eau dominant est évidemment le Guiers. Il prend sa source sur la commune de Saint-Pierre-d´Entremont au cirque de Saint-Même (alt. 1 013 m) et n´est alors qu´un torrent : le Guiers-Vif. À la confluence des torrents du Guiers-Vif et du Guiers-Mort, il prend le nom de rivière du Guiers et se jette dans le Rhône au nord de Saint-Genix-sur-Guiers (alt. 210 m). Le second élément identitaire est le lac d´Aiguebelette d´origine glaciaire (alt. 405 m) qui occupe une place importante dans les dynamiques hydrauliques du bassin-versant. Il est alimenté par différents cours d´eau et le ruisseau du Tier constitue son déversoir naturel.

La morphologie du bassin-versant est plurielle : deux entités coexistent. La première se situe au sud avec la vallée des Entremonts. Le relief est prononcé avec une convergence vers le ruisseau du Cozon et le torrent du Guiers-Vif. L´hydrographie du Cozon est assez irrégulière, quant au torrent du Guiers-Vif, son régime est abondant et violent. Ce secteur comprend les communes de Corbel, Entremont-le-Vieux et Saint-Pierre-d´Entremont. La deuxième entité occupe la plus grande partie du bassin-versant de Saint-Christophe-la-Grotte au sud à Champagneux et Gerbaix au nord. Le secteur est bordé par les pentes raides de la Chaîne de l´Épine à l´est et le lit du Guiers à l´ouest. L´hydrographie est plus mesurée avec plusieurs décrochements de relief notamment à l´est du lac d´Aiguebelette au niveau du ruisseau du Tier. Des vallons animent le territoire avec les Monts Tournier et Chaffaron au nord. Les reliefs en direction de l´ouest sont doux, ce qui explique les zones de concentration en présence de ruptures de pentes.

En savoir plus…